A la uneSociété

NÎMES La crèche de la cathédrale… Toute une histoire

(Photo Anthony Maurin).

Après la restauration de son grand orgue, la cathédrale de Nîmes accueille encore pour quelques jours une crèche provençale.

Oui, la cathédrale de Nîmes héberge une belle petite crèche. Une crèche provençale, une crèche des garrigues 100% naturelle (ou presque). Avec les balades de fin de journée, propices aux nouvelles découvertes en ces périodes de fêtes, allez y jeter un œil. Vous en profiterez pour retourner dans cette cathédrale, Notre Dame et Saint Castor de Nîmes, une pépite architecturale.

Nichée dans quatre chapelles intégrées à l’édifice médiéval, cette crèche provençale est l’œuvre de Christian Prades. Pour le curé de la cathédrale Luc Mellet, cette-dernière (pas la crèche mais la cathédrale) fut "bâtie il y a 921 ans et bénie par le pape Urbain II. On travaille beaucoup sur son ouverture et sa présentation à tous les publics. Elle est riche d’un style provençal et cette crèche, humble et modeste, comme on sait faire en Provence, contribue à cela." Logique donc d'y voir une crèche à la mode de chez nous !

Trois séries de santons dont beaucoup appartiennent à la cathédrale, plus de 200 kg de pierres de garrigue, 60 kg d'argile et du bois et des branchages.

(Photo Anthony Maurin).

Des santons de 60 cm pour les figures les plus importantes, de 15 cm pour le village et ses villageois et quelques-uns de 8 cm. Sans oublier la partie "cabanon provençal", mazet, à taille quasi humaine. Cette année, la cathédrale a mis les bouchées double avec deux fois plus de santons qu'à l'accoutumée.

La crèche sera visible jusqu’au 2 février, date de la fête de la Chandeleur, de la fête des Lumières, 40 jours après Noël (et accessoirement le jour des crêpes pour les gourmands). Suivre l'actualité de la cathédrale sur Facebook ou via son site Internet.

(Photo Anthony Maurin).

Anthony MAURIN

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité