A la unePolitique

SPÉCIAL FÊTES L’année vue par…Léa Boyer

Pendant les fêtes, Objectif Gard vous propose chaque jour à 14h30, un retour sur l'année 2017 et une projection sur 2018 avec une personnalité politique gardoise. Aujourd’hui, c'est Léa Boyer, porte-parole des Gaullistes Sociaux

Léa Boyer (Photo Élodie Boschet/Objectif Gard)

Objectif Gard : Quelle est la personnalité qui vous a le plus marqué en 2017 ? 

Léa Boyer : C'est incontestablement Simone Veil, l’icône de la lutte pour le droit des femmes disparue cette année. C'était une grande dame, une combattante, une femme de conviction. De l'horreur des camps au parlement européen, en passant par le combat pour le droit à l'avortement, elle a été une femme d'exception. Son énergie, son courage et sa détermination doivent tous nous inspirer. Ses combats et ses mots perdureront. Un combat mené pour l’intérêt des femmes. «Simone s’éteint, les femmes restent en Veil», une phrase écrite qui a tout son sens. À nous les femmes désormais de poursuivre ce beau combat.

Et l'événement que vous retenez de l'année écoulée ? 

Les obsèques de Johnny Hallyday. Paris avait rendez-vous avec les Français ce 9 décembre. Un hommage inter-générationnel saisissant, formidable, inoubliable, historique ! Une journée à la démesure de Johnny avec un million de personnes, des Champs-Élysées à la rue Royale. Les images défilent et le constat s’impose : la France de Johnny, elle rassemble les générations, les différentes communautés, le monde de la culture française, les politiques... À l’heure où les français ont une image très négative de la cohésion sociale et où l’individualisme est majoritaire, cet événement a conforté ma vision des Hommes. Ce 9 décembre, la France était amour, paix et union.

Qui, selon vous, marquera l'année 2018 ? 

Sarah Lavoine a reçu cette année le 45ème prix de la femme d’affaires Veuve Clicquot. Pour 2018, l’architecte d’intérieur vise la province et l’international. Un beau défi pour cette entrepreneuse qui incarne, à sa façon, le talent français ! Désormais, il revient à la nouvelle génération de prendre la relève quel que soit le domaine. J’espère que cette personnalité saura se souvenir des personnages qui ont marqué l’histoire et donnent envie aux français de s’investir, de prendre en main leur destin, animé par un sujet, une passion, l’envie d’entreprendre ! Qu’elle nous fasse rêver.

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité