ActualitésCultureSociété

NÎMES Le rugby selon Eliot à voir à l’Ancien Théâtre

L'artiste peintre arlésien expose sur les murs du restaurant nîmois

Duel d'artistes au sommet de leur art respectif. D'un côté, celui qui magnifie les saveurs dans une tanière raffinée. Mais il ne sera pas directement le sujet central du papier du jour bien que son savoir-faire soit indiscutable et reconnu par tous. Non, c'est l'autre, celui qui donne vie à l'inanimé grâce à un coup de pinceau bien avisé. Gilles Taliani et l'Ancien Théâtre accueillent Eliot pour une rencontre de haut niveau.

Dans cette histoire, on ne parle pas d'un match mais plutôt d'une collaboration des plus vertueuses. En 2017, l'artiste peintre a beaucoup exposé, notamment avec Olivier Cayzac et Tom Garcia. "Pour moi, c'est une nouveauté. Je travaillais sur le projet d'une expo concernant le rugby. Je n'étais pas trop chaud mais j'ai fait deux ou trois œuvres que j'ai publié sur les réseaux sociaux. Elles ont eu beaucoup de succès et se sont vendues très rapidement. Gilles Taliani m'a demandé d'exposer dans son restaurant mais m'a aussi demandé de ne rien publier sur Facebook afin de garder l'exclusivité et la surprise pour ses clients et visiteurs." Pas bête ce fondu de rugby, ce restaurateur amateur de culture dont les mets font partie des meilleurs de la cité (surtout quand on se met à parler poisson !).

À table, jamais de mauvaise surprise. Mais sur les murs, à quoi doit s'attendre celui qui ne connaît pas le travail d'Eliot ? "J'ai essayé de traiter le sujet sans recherche artistique, comme je le sentais, comme je le voyais. Je suis allé au plus simple. J'ai travaillé à partir de photographies mais je n'ai pas cherché les fioritures. Je vais à l'essentiel, au vrai, sans extravagance, sans chichi et comme couleur principale le sépia. C'est l'action qui est importante et soulignée." Eliot a produit une quinzaine d’œuvres pour l'occasion. De quoi satisfaire les plus délicats amateurs de rugby si on arrive à 15 pile-poil !

Eliot (Photo Anthony Maurin).

Après une carrière discrète et une explosion l'année dernière, le peintre veut se retrouver, se recentrer comme on dit dans l'univers des toros. Perdre du temps à courir les expos qui tombent à l'eau est une chose usante que les artistes connaissent bien. Du coup, revirement de situation, sans arrogance ni certitude, Eliot, qui n'apprécie guère le marchandage et le démarchage, prend le risque d'attendre que les commandes viennent à lui.

"Cette expo est un défi pour moi car, même si je connaissais un peu le rugby, cela fait 20 ans que je peins des toros ! J'aime l'esprit et les valeurs de ce sport mais je n'y ai jamais joué. Le but de cette expo est aussi qu'elle puisse tourner et peut-être puisse être vue ailleurs. Mais pour les curieux, elle est à voir jusqu'au 14 mai 2018, veille de la feria de Nîmes !" Un long temps d'exposition pour des toiles qui en valent la peine et qui n'ôtent en rien le goût de la cuisine préparée avec passion.

Eliot fait partie des rares artistes à travailler l'aquarelle sur des formats de 50X70cm. Pourtant considéré comme un format de base, il est certainement plus difficile à façonner avec cette technique qui demande rapidité d'exécution et engagement total.

Cette exposition rassemble toutes les actions du rugby. La mêlée, la pénalité, le plaquage, le raffut, la célébration, l'essai... Eliot a d'ores et déjà d'autres projets pour l'année en cours mais peut-être qu'un Nîmois, ou qu'une Nîmoise, amoureux de son coup de pinceau décidera de décrocher son téléphone pour lui faire une petite proposition. Une expo sympa dans un lieu sympa et le tout en feria : ça le fait,  non ? Mais avant cela, allez du côté de l'Ancien Théâtre pour manger ou regarder, vous pourrez y être très agréablement surpris...

Artiste à suivre sur LePeintre Eliot. A contacter au 06.85.19.76.59.

Restaurant l'Ancien Théâtre, 4 rue Racine à Nîmes. Tél: 04.66.21.30.75.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité