A la uneActualitésSociété

NÎMES L’Estanque, le paradis des boulistes

Proches du Parnasse, les terrains couverts accueillent des dizaines de joueurs tous les jours

Une partie de pétanque, ça fait plaisir... comme dirait la chansonnette! Mais à Nîmes, la pétanque et le jeu provençal sont plus que des plaisirs, c'est un art de vivre. A l'Estanque, lieu réservé à la chose, les joueurs sont nombreux à gérer leur passion de la meilleure manière qui soit, en jouant.

Pour Julien, un habitué des lieux, "C'est le seul lieu à Nîmes destiné à la pratique de la pétanque et du jeu provençal. Il doit y avoir une vingtaine de terrains tracés sur Nîmes, aucun n'est couvert et ils sont systématiquement complets quand vient l'été".

Une espace couvert, autant dire une aubaine pour les journées d'hiver... "J'y vais depuis son ouverture, on fréquente beaucoup de joueurs différents donc on y apprend sans aller à l'école de pétanque! Je n'y vais jamais seul, on y a va quatre ou six pour avoir des parties montées et du coup, on discute et on commence à connaître les voisins, on crée des liens et on joue avec eux. C'est un sport convivial! Petit hic, la buvette est fermée sauf les jours de concours, dommage! C'est pareil, la fermeture à 18h30 empêche aux travailleurs de venir après leur travail" poursuit Julien.

Stabilisées/cendrées, les surfaces de jeu disposent d’un éclairage et d’une tribune de 372 places. Sous les sept mètres de hauteur sous toit, les 1407 m² permettent à des dizaines d'équipes de jouer tous les après-midis (hors été). A l'extérieur? Des terrains en stabilisé/cendrée disposant d’un éclairage à profusion. 64 pour être précis, ouverts sept jours sur sept 24h/24h sur une surface de 7224 m².

Mais à l'intérieur, tout n'est pas rose... Pour Gilbert, autre grand habitué des lieux, "Lorsque l'Estanque a été pensé sous Clary, il a sous-estimé le nombre de joueurs susceptibles de le fréquenter. Le lieu où il a été réalisé ne permet pas, en l'état actuel de l'urbanisme, une extension. Il a été conçu et imaginé dans les mauvaises conditions". Même mal pensée, la structure n'est pas encore vieillissante et a un avenir radieux.

"L'Estanque est non seulement utile mais surtout indispensable! Même les petites communes de 1000 habitants ont un terrain couvert. Ici, il y en a 32 de pétanques, donc 16 de Provençal mais rien n'a été prévu pour le jeu de la boule lyonnaise. Un boulodrome municipal doit obligatoirement comporter des jeux destinés aux sports boules. En hiver c'est le seul endroit où l'on puisse pratiquer la pétanque malgré les intempéries. C'est chauffé, il y a des sanitaires plus ou moins bien entretenus, les terrains qui viennent d'être recalibrés ne répondent pas à l'attente des joueurs, il faudrait les reprendre sur le fond mais bon, globalement, c'est quand même positif!" assure Gilbert.

Les petits curieux qui voudraient tenter l'aventure pourront y rencontrer les meilleurs joueurs de France (sans rire), les joueurs de l'USAM ou du Nîmes Olympique qui viennent frapper le fer et d'autres personnalités plus ou moins connues mais qui méritent le détour ne serait-ce que pour assister à des joutes verbales qui vous marqueront à jamais!

L'Estanque: 230 Avenue du Languedoc 30900 Nîmes. Tél: 04.66.76.85.63.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité