Brèves

UCHAUD Des élections municipales en février

Les 4 et 11 février, les électeurs d'Uchaud sont appelés aux urnes.

Maryan Bonnet, maire d'Uchaud depuis 2014, a été désavoué par son conseil municipal depuis le 20 novembre dernier après ses condamnations judiciaires, des démissions en chaîne poussent à l'organisation de nouvelles élections en février. Photo : Coralie Mollaret.

Suite aux démissions multiples du conseil municipal (douze sièges vides au total depuis le 20 novembre), les électeurs d'Uchaud devront dès début février revoter pour une nouvelle équipe municipale et un nouveau maire. Le maire Maryan Bonnet a été récemment condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes pour prise illégale d'intérêts et a aussi été condamné en première instance à régler les frais judiciaires dans une procédure de diffamation qu'il avait lui-même lancée envers un de ses ex-adjoints et deux autres Uchaudois. Suite à ces deux condamnations, le maire d'Uchaud a démissionné de sa fonction de vice-président à la CC de Rhony-Vistre-Vidourle.

Les élections prévues début février sont la conséquence directe de démissions en masse de plusieurs élus, aussi bien de la majorité municipale que des listes concurrentes comme Uchaud Avenir conduite par Joffrey Léon et qui comptait 5 élus. Ce dernier désirerait d'ailleurs présenter à nouveau sa candidature. En 2014, dans cette ville de plus de 4000 habitants, trois listes se sont répartis les 27 sièges à l'issue du scrutin : Ensemble pour Uchaud conduite par Maryan Bonnet (20 sièges), Uchaud Avenir conduite par Joffrey Leon a décroché 5 sièges et Uchaud fait Front 2.

Les modalités de la future élection ont été définies par un arrêté préfectoral daté du 14 décembre.

Suite à toutes ces péripéties, la Ville a préféré renoncer à une cérémonie des voeux 2018. Sur le plan de la politique municipale, on peut s'attendre à un affrontement digne des plus belles mêlées de rugby...

florence.genestier@objectifgard.com

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité