ActualitésSociété

NÎMES Les premiers noms du festival TINALS, édition 2018

La quatrième édition du festival Tinals avait réuni plus de 15 000 personnes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Pour cette 6ème année, Paloma continue de faire un travail de fond et permet à son public de mettre à l’honneur la musique indépendante. Le festival This is not a love song (TINALS pour les intimes ou les paresseux), créé par Paloma et l’association nîmoise Comme On People, a l’ambition de valoriser la scène indé-rock nationale et internationale. Chaque année, le public vient en nombre croissant, séduit par une programmation hétéroclite et une convivialité certaine.

Cette année, c'est entre le 1er et le 3 juin que 50 groupes se succéderont sur les quatre scènes du festival. Les premiers noms sont connus et la parole annoncée a été largement payante. Le but du jeu ? Faire se côtoyer des artistes d’envergure et d’univers musicaux différents tout en découvrant de nouveaux sons, de nouvelles pépites.

Phoenix, connu du grand public, sera de la partie, tout comme Beck. Le spectateur pourra également voir et écouter Ty Segall et The Breeders, déjà venus au TINALS. The Jesus & Mary Chain, Father John Misty, Sparks et John Maus feront figures de groupes de référence. Peter Perrett, Flat Worms, Cigarettes After Sex, Deerhunter, The Black Madonna, Dead Cross, Vince Staples ou Ezra Furman ne seront pas en reste.

Côté nouveaux talents, il y a aura l’électro pop de Bayonne et Superorganism, la folk avec la Néo-Zélandaise Aldous Harding, la soul avec Nick Hakim, le récent projet Black Bones d’Anthonin Ternant, le supergroupe Warmduscher, le trio post-punk Moaning, le punk de Flat Worms, et le mélange de garage, punk et psyché de Prettiest Eyes! Mais aussi BlackBones, Bayonne, Warmduscher, Nick Hakim... D’autres noms sont attendus dans les semaines à venir.

Réservation.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité