A la uneActualitésEconomieSociété

LE 07h50 de Philippe Saigne-Vialleix : « une génération est encore assurée de voir la Banque de France »

Dans le cadre des vœux du directeur gardois, la Banque de France s'exprime sur son rôle et son avenir.

(Photo Anthony Maurin).

Vous êtes le nouveau Directeur gardois de la Banque de France. Quelques mois après votre arrivée, que souhaitez-vous au Gard pour 2018 ?

Une très bonne année économique, une bonne santé agricole, industrielle et commerçante avec une activité qui sera peut-être dopée par l'ouverture du Musée de la Romanité et l'inscription de Nîmes au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ces conséquences seront porteuses, y compris pour la Région Occitanie. Les investissements doivent être poursuivis et il nous faut fédérer les synergies et les compétences. Sur ce point, vous pouvez compter sur la Banque de France.

Que fait la Banque de France? Quelles sont ses missions?

La Banque de France a trois missions essentielles. Les services à l'économique, qui s’adressent aux ménages et aux entreprises. Ce sont des services concrets aux ménages les plus fragiles mais cela couvre aussi les PME avec la cotation des entreprises, la médiation du crédit et l’accompagnement des TPE. Nous réalisons également des enquêtes de conjoncture toujours très attendues par les chefs d’entreprise. Avec les services à l'économique, nous agissons aussi en matière de stabilité financière car nous sommes en charge du renforcement de la réglementation et de la prévention des risques, ainsi que de la sécurité des dépôts des épargnants. Enfin, la stratégie monétaire est cruciale : nous sommes les gardiens de la monnaie.

En chiffres, ça donne quoi dans le Gard?

Nous avons une obligation morale de restituer aux citoyens toutes nos compétences. En 2017, la Banque de France a réalisé 826 enquêtes de conjoncture. Nous avons la tête dans l'Europe mais les pieds sur le terrain. 2 237 entreprises ont une cotation significative et 427 entretiens de cotation ont été réalisés. Pour les particuliers, 1 765 dossiers de surendettement furent traités par nos services gardois (NDLR, pour un délai de traitement inférieur à quatre mois). La Banque de France a formé 125 personnes à l'authentification de billets. Nous travaillons en collaboration avec des professeurs et des élèves, qu'ils soient collégiens ou lycéens. Tous nos employés suivent au moins une formation par an. Nous formons également près de 200 travailleurs sociaux par an. Les Français veulent des services publics peu onéreux et de qualité. Au moins une génération de Français est assurée d'avoir une Banque de France auprès d'elle.

Pour vos questions d'argent, cliquez ici. La Banque de France dans le Gard: 2, Square du 11 novembre 1918 CS10008. 30000 Nîmes CEDEX 1. Téléphone: 04.66.76.82.00.

(Photo Anthony Maurin)

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité