ActualitésSociété

NÎMES-NICE Une étudiante nîmoise est à la baguette d’un défilé de mode à l’Opéra de Nice

Lydia Bourrier et ses quatre drôles de dames vont célébrer la mode à la manière d'Appolyne, leur marque.

La belle salle de l'Opéra de Nice (Photo Opéra de Nice).

C'est une chose assez rare pour être soulignée même si cela ne se passe pas dans notre département. Une nîmoise faisant ses études à Nice fait bouger les lignes et propose un événement d'importance au mois de mars.

On le sait bien, le luxe et Nîmes ne font pas (ou plus?) bon ménage. Alors, pour travailler dans ce secteur, les jeunes font comme ils peuvent... Certains optent pour la capitale parisienne, d'autres s'expatrient mais les plus malins, restent dans le sud et se démènent pour aller de l'avant.

C'est un peu le cas de Lydia Bourrier, Nîmoise et de ses copines Aixoises, Calédonienne et Strasbourgeoise. Âgées d'une vingtaine d'années, les cinq filles se sont lancées dans un Bachelor version "luxe" à l'ISEFAC mais à présent, elles gravissent une marche supplémentaire en proposant cet événement dans le cadre d'un projet scolaire qui se veut professionnalisant.

Les étudiantes prêtes à organiser leur défilé dans l'enceinte de l'Opéra (Photo DR).
C'est dans le magnifique écrin de l'Opéra de Nice que les étudiantes vont présenter leur tout premier défilé de mode. Comme elles le disent si bien, "dans une société actuelle en quête d’identité, de nouveauté, d’individualité et d’innovation, Apollyne présente sa toute première collection Femme Automne/Hiver 2018-2019. Nous avons la volonté de revenir à des valeurs réconfortantes, une histoire forte et une connotation réelle, identifiable. Après la tendance de la logomania, on note une volonté d’affirmer son positionnement social. Les logos ne se cachent plus dans une étiquette, ils s’affichent sur les t-shirts, les ceintures, les sacs... Cette inspiration à forte connotation street-style nous a poussé à poursuivre cette tendance ostentatoire et opulente."
(Photo Opéra de Nice). 

Au moins, elles ont le mérite de parler juste en attendant de voir leurs créations et l'organisation de leur défilé. Leurs sources d'inspiration ? L'histoire de France, évidemment mais aussi celle de l'Europe occidentale. À cela, ajoutez un soupçon de baroque et une vision aiguisée du monde du XXIe siècle. Vous obtenez, si tout va bien, une marque polyvalente avec une belle et bonne image. "Notre marque joue sur des valeurs en vogue comme l’attachement patriotique et le rayonnement culturel français afin de toucher un public large et intergénérationnel", assure Apollyne, une marque qui se paie le luxe de parler directement à ses fidèles.

Le luxe ne saurait être dissocié de l'artisanat d'excellence et quand on évoque la notion française à travers le monde, l'esprit vogue immédiatement et embarque le curieux dans une quête de savoir-faire et de diplomatie courtoise. Pourquoi Nice ? Avec le côté glamour de la côte d'Azur et la proximité de Monaco et de l'Italie, pas de souci, la notion de luxe y est plus qu'admise !

Le logo d'Apollyne.

S'adressant en particulier aux jeunes femmes de 25-35 ans, Apollyne a du caractère et un style chargé en références tout en étant très contemporain. "Un échange s’installe dès à présent via les réseaux sociaux (@apollyne_officiel sur Instagram) afin d’être au plus près des préoccupations de ses futures clientes. Apollyne se veut un havre d’esthétisme porté sur l’univers de la mode et de la rencontre de plusieurs styles... Marque novatrice qui sera disponible dès le lancement de son défilé le 15 mars prochain",  concluent les filles d'Apollyne.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité