ActualitésSociété

MÉDITERRANÉE Mon ami Flipper près des côtes en hiver

Pensez à partager vos observations si vous avez la chance d'apercevoir des dauphins.

Le dauphin blanc et bleu ou bleu et blanc (@Cybelle planète)

Aurélien Laugier est l'homme qui a vu et filmé un joyeux banc de dauphins en baie d'Aigues-Mortes en plein hiver.

Le pendant marin du montagnard qui a vu l'ours. Ce passionné de nautisme de 32 ans qui vit à Vergèze, s'adonne dès qu'il peut à la pêche entre amis. En partageant dimanche dernier sur Facebook sa vidéo de l'irruption des mammifères sympathiques, il cherchait surtout à faire plaisir à un de ses amis pêcheurs qui rêvait d'en voir. "C'est rare de les croiser si proches des côtes dans la baie. Généralement on les aperçoit quand on pêche au large, l'été", commente Aurélien, ravi du succès public et médiatique de sa vidéo qui dépasse désormais les 30.000 vues. "C'est plus souvent entre mai et octobre mais l'hiver, on sort aussi moins."

Une observation qui a eu lieu à la sortie du port du Grau-du-Roi, dimanche 4 février, vers 14 h 30, et qui concerne plusieurs dizaines de dauphins. Aurélien ne conduisait pas cette fois ci, d'où sa rapidité à se précipiter sur son portable pour immortaliser la scène. Le Gardois a ainsi fait plaisir non seulement à son ami pêcheur mais aussi à des dizaines de personnes qui vouent sympathie et admiration à cet animal vulnérable.

Partager ses observations

Pour Claire Pusineri, biologiste chercheuse spécialisée en mammifères marins et qui travaille actuellement au Seaquarium du Grau du Roi, la rareté de la scène est précieuse. "On les observe rarement en cette saison et plutôt loin des côtes." Trois espèces de dauphins sont recensées en Méditerranée : les dauphins bleu et blanc, le grand dauphin, qui souvent est en interaction avec les pêcheurs, et le dauphin commun. Tous font face à la dégradation de leur habitat. Pour Claire Pusineri, les dauphins observés sont des bleus et blancs, moins familiers des côtes. " Ce qui est intéressant avec ces observations hivernales, c'est de voir qu'ils sont toujours là, dans le secteur, hiver comme été."

Et pour les joyeux plaisanciers qui comme Aurélien auront la chance d'apercevoir des dauphins cette année, il existe une plateforme d'observation participative gérée par Cybelle Planet. Chacun peut signaler son observation de dauphins. Des données précieuses pour les scientifiques, surtout si elles sont nombreuses et bien localisées. Reste qu'on ne saura jamais pourquoi les dauphins qui ont accompagné un temps l'embarcation d'Aurélien et de ses amis nageaient si près des côtes. Lassés de l'entre-soi, les dauphins avaient peut-être envie d'aller au zoo ce dimanche-là ?

Florence Genestier

Les dauphins à Port Camargue un dimanche de février le top! 😉

Publié par Aurélien Laugier sur dimanche 4 février 2018

 

A consulter la liste des especes menacées et vulnérables, la liste rouge de IUCN

Pour les nostalgiques, un petit extrait du fabuleux feuilleton Flipper le dauphin ici

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité