A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

LE 7H50 de Laurent Boissier : « Apporter ma pierre à l’édifice de l’histoire Nîmes Olympique »

Directeur sportif du Nîmes Olympique, Laurent Boissier est l'invité du 7h50. Il revient sur la victoire des Crocos samedi dernier face au Paris FC et se projette sur le sprint final.

Laurent Boissier  (à gauche) et le buteur croco Umut Bozok (Photo Anthony Maurin).

Objectif Gard : Quelques jours plus tard, comment analysez-vous la victoire au mental de votre équipe ?

Laurent Boissier : C'est une victoire de caractère. On n'a pas lâché jusqu'au bout. Cette équipe a du mental. Elle a renversé la situation et s'est arrachée à la fin du match. On est passé par toutes les émotions mais au final, cette victoire est importante car tous les points comptent.

Nous rentrons dans la dernière ligne droite de la saison. Nîmes Olympique n'a jamais été aussi près de la Ligue 1. Pensez-vous que l'on peut commencer à y croire sérieusement ?

Il reste 30 points en jeu. Nous n'avons que 4 points d'avance sur le troisième. La différence est donc de 26 points. Rien n'est terminé. Il faut aborder chaque match l'un après l'autre. cela dit, si on regarde dans le rétroviseur, il y a trois ans, quand j'ai pris mes fonctions, personne n'aurait cru que l'on serait dans cette position aujourd'hui. Tout cela est rendu possible par beaucoup de travail et un public qui nous soutient. Je l'ai dit à de nombreuses reprises : il n'y a pas et il n'y aura pas de grand Nîmes olympique sans un grand public aux Costières. Sans la ferveur de samedi, pas sûr que l'on gagne. La victoire appartient au public. S'il veut la Ligue 1, il faut qu'il nous accompagne. Nous n'y arriverons pas sans lui.

Le public est la clé ?

Il nous reste quatre matches à domicile, soit 12 points au total. Ce sont quatre finales. Il faut que les Costières soient pleines. À nous de bien négocier les deux prochains déplacements à Orléans et Brest pour assurer un public nombreux lors du prochain match à Nîmes face à Valenciennes.

Samedi, on vous a vu vivre intensément ce match et en particulier l'épilogue. Vous, l'enfant de Nîmes, que ressentez-vous de voir votre équipe de coeur réussir peut-être le pari d'un retour en Ligue 1 après plusieurs années aux étages inférieurs ?

Je suis, vous l'avez compris, le premier supporteur. Je vis intensément chaque match et forcément que ma passion pour ce club est déraisonnable. Je suis fier du travail accompli et j'espère que l'on ira jusqu'au bout. Ce sera pour moi une telle joie d'avoir apporté ma pierre à l'édifice de l'histoire Nîmes Olympique.

Propos recueillis par Abdel SAMARI

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité