ActualitésSociété

NÎMES Le salon TAF pour ne pas manquer d’idées

Le salon se poursuit ce mercredi jusqu'à 17h au Parc des Expositions.

(Photo Anthony Maurin).

C'est chaque année le rendez-vous immanquable de la jeunesse en quête de formation, d'expérience professionnelle et d'emploi. Le salon Travail Avenir Formation, TAF pour les intimes, se déroule durant deux jours (20 et 21 mars) au Parc des Expositions de Nîmes. En tout, plus de 260 stands vous attendent.

Du monde, il y en a énormément dans les allées du TAF. Des jeunes mais aussi des moins jeunes. Des lycéens en manque d'inspiration, des personnes engagées dans des reconversions professionnelles approximatives qui demandent à être affinées et quelques rêveurs qui sont venus se changer les idées.

(Photo Anthony Maurin).

Il faut dire que la curiosité est très rapidement assouvie tant le nombre d'exposants laisse entrevoir une multitude de nuances et de possibilités. Divisé en sept parties distinctes, le Parc des expositions accueille un salon fait sur-mesure pour les Gardois. Espace apprentissage, espace régional de l'orientation, espace formation, création d'entreprise, métiers de la fonction publique ou encore un immense village recrutement qui offrait des centaines de propositions de travail plus ou moins alléchantes étaient au rendrez-vous du premier jour. Il en sera de même pour le second. Et en tout cas, il y a le choix.

Quelques démonstrations sont aussi au programme du TAF nîmois (Photo Anthony Maurin).

Itinérant à travers la Région Occitanie, le salon TAF est une idée de la Région. Le but de ces événements est de permettre à chaque visiteur de pouvoir accéder à toutes les informations sur les aides, de découvrir les offres de formation et de trouver un emploi en rencontrant directement les entreprises qui recrutent. Les visiteurs pourront découvrir un métier, définir un projet professionnel ou se réorienter vers des filières porteuses d’emploi grâce à la Région et ses partenaires.

(Photo Anthony Maurin).

Vous voulez trouver des aides, découvrir les offres de formation, trouver un emploi en rencontrant directement les entreprises qui recrutent, découvrir un métier et définir un projet professionnel ou vous réorienter vers des filières porteuses d’emploi ? N'hésitez pas à aller au TAF, il y a du boulot, y compris dans des secteurs comme l'agriculture ou encore et surtout le tertiaire.

(Photo Anthony Maurin).

" C'est la première fois que je viens et je trouve qu'il y a beaucoup d'offres de travail. C'est surtout de l'intérim ou du précaire mais il faut bien commencer par quelque chose", note certainement très justement Marie. "Je me suis même renseignée sur les jobs d'été mais c'est plus compliqué. Dans tous les cas, je sais bien que je ne pourrai pas faire comme mes parents : avoir un seul travail tout au long de ma vie. Donc il faut que j'aiguise ma curiosité ! " Pour sa copine de sortie, Linda, " je suis déjà venue l'année dernière... J'ai loupé mon bac alors me revoilà. Je trouve que ce salon est une bonne chose mais il y a trop de monde et comme les offres partent vite, il faut faire immédiatement bonne impression. Ça forge et ça nous apprend à ne pas manquer les rendez-vous importants. "

(Photo Anthony Maurin).

Pour les plus indécis, des conférences sont organisées : mercredi à 10h, " Tout savoir sur l'apprentissage ", à 11h, " Découvrir les formations en enseignement supérieur ", entre 12h et 14h, présentation des nouveaux dispositifs mis en place par la Région avec la création et la transmission, la reprise d'entreprise aux structures d'accompagnement du territoire. À 14h, " Tout savoir sur l'apprentissage " (repêchage) et à 15h, " Tout savoir sur la validation des acquis de l'expérience ".

Pour les plus manuels, des espaces de démonstrations sont à ne pas manquer : peinture, mécanique, restauration, optique, équitation, esthétique, métiers de la bouche, animalerie, fleuristerie, taille de pierre, travaux paysagers, industrie...

Numéro vert grand public : 0800 00 70 70 (appel gratuit depuis un fixe). Au Parc des Expositions de Nîmes, de 9h à 17h.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité