ActualitésSociété

BOUILLARGUES L’as de la guitare gratte pour Jazz 70

Biréli Lagrène sera accompagné par Hono Winterstein et William Brunard à la contrebasse. Concert le 30 juin à 20h30.

Biréli Lagrène.

Vous ne connaissez pas Biréli Lagrène ? Pourtant, ces prénom et nom résonnent depuis des années. Plus qu'une simple résonance, ils sont une véritable référence en matière de jazz manouche, de jazz et surtout de guitare. Oui, Biréli Lagrène est un grand, un immense même. Il joua avec les légendes telles que Joe Zawinul, Didier Lockwood, Jaco Pastorius ou John McLaughlin.

L'association Jazz 70 organise un grand concert le 30 juin prochain dans les arènes de Bouillargues. " Acoustic Trio ", avec Biréli Lagrène mais aussi Hono Winterstein et William Brunard, fera de cette soirée un moment de partage musical de haute teneur.

Pour François Lacharne, président de l'académie du jazz, " Parmi les guitaristes qui peuvent revendiquer l'héritage de Django Reinhardt, Biréli Lagrène s'impose. Il a compris et pérennisé le timbre si particulier, les estafilades guitaristiques, le swing calorifère qui caractérisent la poésie de son illustre aîné. Mais chez Biréli, il y a une manière d'atteindre un ordre supérieur de qualité au point que son jeu peut nous faire douter qu'un Django eût vraiment existé avant lui. " La tirade originale est encore plus longue mais vous aurez saisi l'essentiel.

Et c'est logique. Un merveilleux musicien, un magicien de la guitare parmi les plus éblouissants, un  " chorégraphe " de la six-cordes comme on les compte actuellement sur les doigts d’une main. Biréli Lagrène est un guitariste de jazz manouche, né le 4 septembre 1966, en Alsace, dans la commune de Soufflenheim. Issu d’une famille de culture manouche, il apprend auprès de son frère et de son père le répertoire de...Django Reinhardt bien sûr. Premier album en 1980, depuis, des dizaines.

En première partie, c'est Monsieur Parallèle qui fera votre bonheur. Artiste confirmé et surtout bouillarguais, il vous fera partager son univers poétique, onirique et décalé sur fond de chanson française. Lui aussi sera en représentation en trio avec Arthur Dubois à la batterie et Luc Hernandez à la guitare. Une petite surprise sera réservée à l'école de musique de Bouillargues.

Tarif : 18 euros jusqu'au 30 avril puis 22 euros en tarif réduit et 28 euros en tarif plein.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité