ActualitésEconomieSociété

NÎMES Des entretiens courts et intenses avec l’express’o job

Pôle emploi et la galerie Cap Costières organisent des entretiens d'embauche, debout autour d'un café.

Un entretien d'embauche debout autour d'un café, c'est plus sympa que cloîtré dans un bureau (photo Corentin Corger)

Depuis plusieurs années, l'agence Pôle emploi de Nîmes Sept collines organise des jobdating avec les commerçants de la galerie Cap Costières. Mais depuis 2016, le concept a été transformé sous l'intitulé "Express'o job". "Avant, les entretiens se déroulaient directement dans les enseignes, mais ce n'était pas pratique car les employeurs n'avaient pas forcément le temps de recevoir correctement les candidats", explique Julie Vetault, conseillère à Pôle emploi et fondatrice du concept. "On s'est dit qu'il fallait changer d'approche et solliciter moins de demandeurs d'emploi. Et organiser l'entretien debout autour d'un café, pour un esprit plus convivial", complète t-elle.

Des express'o job organisés habituellement au début de l'hiver, vers le mois de novembre, mais qui se tiennent également au printemps pour répondre à la demande des employeurs qui préparent déjà le recrutement pour la saison estivale. Des boutiques de centres commerciaux qui vont souvent rechercher des vendeurs pour des contrats à durée déterminée.

Une préparation optimale des candidats

Ils étaient onze candidats, ce mardi matin, à se présenter devant les employeurs présents. Des demandeurs d'emploi d'abord présélectionnés en fonction de leur compétences et du type d'emploi recherché. Ils ont ensuite reçu une formation d'une semaine pour préparer cet entretien particulier qui sort un peu de l'ordinaire. Sous la houlette de Jean-Louis, ces femmes et hommes de tous âges ont travaillé la prise de parole avec des cours d'improvisation théâtrale.

Savoir parler à quelqu'un avec du bruit ambiant ou encore développer la confiance en soi. Une méthode, qui même si elle n'apporte pas directement un emploi aux candidats, leur servira durant toute leur carrière. C'est en tout cas, l'avis de Zohra, 42 ans : "cela nous apprend à savoir être à l'aise, à lâcher prise et mieux interpréter ce que nous dit un employeur. C'est toujours intéressant d'obtenir de nouveaux conseils." Outre la préparation à l'oral, les postulants adaptent leur CV au format d'une carte de visite. Pratique et original. Un CV de poche qui remplace la traditionnelle feuille A4 volante.

Des employeurs satisfaits

L'express'o job, une nouvelle manière d'aborder le recrutement et de moderniser les entretiens d'embauche. "J'étudie des profils que je n'aurais pas forcément pris le temps d'étudier si j'avais reçu les candidatures par mail. Cela permet de recevoir cinq ou six personnes en à peine plus d'une heure", confie Jean, responsable du magasin Ixina. Ce dernier a déjà expérimenté le succès de cette opération en embauchant un vendeur lors de la première édition de l'express'o job en 2016. Actuellement, il recherche un vendeur et un assistant administratif. Et parmi les candidats reçus, il semble être satisfait du résultat et ne pas avoir perdu son temps : "j'ai rencontré plusieurs profils intéressants et je pense en rappeler deux ou trois."

Malheureusement, sur cette demi-journée, seuls deux employeurs ont joué le jeu : Ixina et une boutique de prêt-à-porter, One step. Mais pas de quoi décourager les conseillères de Pôle emploi, qui prennent les devants : "on va directement aller les voir dans les magasins pour faire passer les entretiens." Une abnégation et une implication à souligner et qui permettent toujours à quelques personnes de trouver un emploi. Comme Nora, 24 ans, de nouveau à la recherche d'un emploi après avoir travaillé dans une cafétéria. "Ce type d'entretien, c'est mieux. On peut prendre plus de temps pour discuter." Après un passage à la Coupole, ce jeudi, l'express'o job sera de retour au mois d'octobre.

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité