Faits Divers

GARD Condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre de sa grand-mère

Il était également accusé du viol de sa mamie de 92 ans... La cour d'Assises du Gard l'a acquitté de ce crime.

Le palais de justice de Nîmes./ Objectif Gard.

La Cour d'Assises du Gard, a condamné vendredi soir à 21h, un homme de 41 ans du meurtre de sa grand-mère. Il écope d'une peine de 20 ans de réclusion criminelle. Des faits survenus dans la nuit du 27 au 28 octobre 2014 sur la commune de Cavillargues.

Celui que les jurés ont condamné hier soir n'est autre que le petit-fils de la victime, une dame de 92 ans à la santé défaillante. Un homme qui vivait seul avec sa grand-mère au moment des faits. Une cohabitation qui durait depuis plusieurs années. Cet homme connu pour des excès de violences était sujet à des crises fréquentes d'agitation. Depuis plusieurs mois, il développait une colère à l'égard de sa grand-mère à cause de l'état de santé de la vieille dame qui la rendait de plus en plus dépendante.

" Je l'aimais ma grand-mère, je m'en occupais. Tous les soirs avant de dormir je lui donnais son verre d'eau ", raconte l'accusé avec les larmes aux yeux. Le crime dont il est renvoyé devant la juridiction criminelle fait froid dans le dos. " Le problème a débuté à cause d'une chose bête. Ce soir-là, j'étais fatigué, il était 22h30 ou 23h, raconte le petit-fils. J'ai éteint la télé, elle était en colère et elle a levé son poing ", poursuit l'accusé qui est moins précis sur la suite des évènements. " J'ai poussé, elle a perdu l'équilibre. Je l'ai attrapée, soulevée, elle est retombée en arrière, du sang sortait de sa bouche. À ce moment-là, j'ai perdu mes moyens. J'étais prostré. Lorsque je suis revenu à moi, ça sentait la mort ", raconte dans un silence d'église, celui qui a été pompier volontaire pendant 8 ans.

Il a appelé les secours, le matin du 28 octobre 2014, en expliquant que sa grand-mère de 92 ans avait été agressée à son domicile. À plusieurs reprises durant l'enquête, il a varié sur ses déclarations, ne reconnaissant pas sa participation au drame ou atténuant sa responsabilité. Accusé du viol de sa grand-mère, il a été acquitté vendredi soir de ce chef d'inculpation.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité