ActualitésSociété

DIMANCHE VILLAGES Une nouvelle crèche éco-responsable à Barjac

La crèche Les Doudous a été inaugurée hier dans le quartier de la Lauzière de Barjac.

Élus et partenaires ont inauguré la crèche de Barjac, samedi matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un nouvel équipement intercommunal porté par la Communauté de communes de Cèze Cévennes d’une capacité de dix places pouvant être portée à quinze.

« Elle est déjà complète »

Et il y en avait besoin : la crèche, gérée par Présence 30, a ouvert début avril, et « elle est déjà complète », note la vice-présidente de la Communauté de communes déléguée à l’enfance et la jeunesse, Mireille Désira-Nadal. Il faut dire que « depuis de très longues années, Barjac était entourée de crèches ou de micro-crèches, mais il y avait une zone blanche ici », rappelle le maire, Édouard Chaulet. Un manque partiellement comblé par ce nouvel équipement donc. Désormais, outre celle de Barjac, la Communauté de commune de Cèze Cévennes dispose d’une crèche à St-Ambroix et de deux micro-crèches, à Méjannes-le-Clap et à Meyrannes, et y investit 630 000 euros chaque année.

Pour y parvenir, il a fallu une parfaite collaboration de tous les acteurs, qui a d’ailleurs été soulignée lors des discours : la commune de Barjac a cédé le terrain pour l’euro symbolique et la Caisse d’allocations familiales et l’État, via la Dotation d’équipement des territoires ruraux, ont co-financé la crèche avec la Communauté de communes. Un travail collaboratif exercé en amont également, puisque cette nouvelle crèche entre dans le cadre d’une convention signée entre l’intercommunalité et la CAF. « Un travail colossal qui porte ses fruits », souligne le président de la Communauté de communes, Olivier Martin.

La nouvelle crèche de Barjac (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une crèche éco-responsable

Il en résulte un bâtiment compact, articulé autour de sa salle d’activités, qui illustre une démarche éco-responsable. Ainsi, le choix des matériaux, avec de la pierre locale, s’inscrit dans cette démarche tout comme le toit végétalisé, deux critères ardemment défendus par la municipalité. La nourriture servie aux bambins est préparée par la célèbre cuisine centrale bio de Barjac, « et nous n’utilisons que des produits d’entretien bio, des couches bio et nous allons mettre en place des couches lavables dans un souci d’économie et de réduction des déchets », poursuit Mireille Désira-Nadal.

Un aspect important de ce projet, qui reste avant tout « de nature à favoriser un équilibre harmonieux en matière de politique sociale », note Olivier Martin. La députée de la quatrième circonscription, Annie Chapelier, souligne quant à elle « l’importance des crèches dans notre société, c’est là que commence la première socialisation des enfants. Sans oublier que les parents en recherche d’emploi en ont un grand besoin. » Et si, comme l’a ajouté la parlementaire, la crèche peut être « un endroit très agréable avec une alimentation saine » comme à Barjac, c’est tant mieux.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité