ActualitésInsoliteSociété

INSOLITE Les Journées mondiales à ne pas manquer en juin, juillet et août !

Le

Alors que partout dans le monde l'année se partage en 365 jours, 466 Journées mondiales sont répertoriées. Et on trouve un peu tout et n'importe quoi...

Le 2 juillet sera le jour de la Journée mondiale des OVNI (Photo d'illustration/DR)

On passera sous silence les journées nationale du donut (1er juin), celle du naturisme (5 juin), passée inaperçue en raison d'une météo semblable à celle d'un mois avril et qui ne se prête pas à se dévoiler d'un fil, ainsi que celle de la mini-jupe parce qu'on...l'a loupée ! Pour le reste, suivez le guide !

À l'envers ou à l'endroit, il n'y a que les mailles qui m'aillent ! Il vous reste encore quelques jours pour fourbir vos armes, ou plutôt vos aiguilles, pour briller, en solo ou en public, lors de la Journée mondiale du tricot programmée le 11 juin.

Après quoi, l'actualité de juin en la matière n'ayant rien de folichon, on attendra un peu pour faire la fête en dodelinant de la tête en mesure, les dreadlocks au vent. Programmée le 1er juillet, la Journée mondiale du reggae devrait en effet connaître un certain retentissement...musical et faire bon nombre d'adeptes ! Le lendemain, l'esprit peut-être encore endormi par les effluves de la "teuf" ou par l'usage des psychotropes (on vous rappelle toutefois que c'est interdit !), les plus courageux seront invités à scruter le ciel pour faire un petit coucou à E.T. lors de la Journée mondiale des OVNI.

Le 6 juillet sera certainement la journée la plus sexy de l'année et la mieux partagée. Et pour cause, il faudra être au moins deux pour pratiquer ! C'est ce jour-là qu'on fêtera la Journée Internationale du baiser. Pour ceux qui manqueraient d'inspiration on ne saurait que trop leur conseiller de réviser leur "Petit Pierre Perret illustré", lequel, mieux que personne, a longuement décrit le baiser indien, le baiser saignant et garni, le baiser russe, le baiser japonais. Mais aussi, encore et surtout, le baiser d'Zézette : le plus sucré, le plus salé, c'est le plus chouette...

Des frites, une fois !

Le 1er août filera la frite à ceux qui n'ont pas la pêche ! On célébrera en grande pompe (à bière) l'avènement de la frite. Mais pas n'importe laquelle, s'il vous plait ! Ce sera en effet la Journée internationale de la frite belge. Celle qui cuit en deux temps et de préférence dans de la graisse de cheval achetée chez le boucher hippophagique du coin (pas facile à trouver, le métier se perd !) et dont le croustillant et le goût sont à nul autre comparables. Et surtout pas aux ersatz huileux et indigestes qu'ont sert dans les fast-food and furious...

Le 3 août, la Belgique sera encore d'actualité même si elle ne sera pas seule pour la Journée mondiale de la bière. C'est en effet en République tchèque que la consommation annuelle par habitant de ce breuvage ancestral est la plus forte avec pas moins de 148,6 litres. Suivent dans cet ordre l'Autriche (107,8), l'Allemagne (106,1) et l'Estonie, pays "malt" et pays balte ! Petite joueuse la France ne se classe qu'au 41e rang de cette "biérarchie" mousseuse...

Longtemps contrariés dans leur instinct naturel et obligés d'apprendre à écrire de la main droite, les gauchers se vengeront en restant entre eux ou en invitant les ambidextres pour fêter la Journée internationale des gauchers, le 13 août. Quant à ceux, dont votre serviteur fait partie, qui sont un peu gauche de leur main droite et maladroit de leur main gauche, ils n'auront plus que leurs yeux pour pleurer...

Autre manifestation sexy inscrite au calendrier des journées farfelues, histoire de rester à la p(l)age le 26 août sera l'occasion de vénérer tous les...seins dans le cadre de la Journée mondiale Topless dont on imagine mal qu'elle puisse cependant essaimer dans les centres-villes... Ce sera tout pour cette fois, on se retrouve à la rentrée. Bel été à tous !

Philippe GAVILLET de PENEY

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité