ActualitésSociété

GRAU-DU-ROI L’éco-quartier Méditerranée en réunion publique

Peu de questions pour cette deuxième réunion présentant l'avancée du dossier.

Vert et ouvert, l'éco quartier des Pins va redessiner l'entrée de ville (photo FG)

Le 29 novembre dernier était signée en mairie, en présence de Didier Lauga, préfet du Gard, la charte éco-quartier. Une signature que le maire, Robert Crauste, avait alors qualifiée « d’historique » pour la station gardoise, en quête d'habitants permanents.

Jeudi 7 juin à 18 heures en salle du conseil municipal la deuxième réunion publique - la première avait eu lieu le 15 juin 2017 -  a été calme. Le maire invite traditionnellement la population pour présenter les avancées des divers projets urbains. Ce projet Ecoquartier Méditerranéen va voir le jour sur un foncier de 6 hectares, dernier terrain constructible de la ville. L'ancien camping des Pins, un des rares campings de centre-ville, va permettre, si l'on écoute les responsables, une innovation sans pareille pour l'avenir de la station.

Le professeur Juan Busquets, titulaire de la chaire d’urbanisme à l’Université d’Harvard a présenté à nouveau sa vision pour détailler les dernières avancées de ce grand projet. À ses côtés, Vincent Delorme de la Segard, assistant à maître d’œuvre, a lui aussi donné des précisions sur l'opération test qui concerne un nombre limité de logements possibles sur le terrain.

Une ville plus aimable et agréable dès ses entrées

Dans l'optique de Juan Busquets, on retrouve la préoccupation de modifier l'entrée de ville vers un mode de transports doux. Il est carrément envisagé de déplacer la gare actuelle, ce qui s'annonce comme un rude combat avec la SNCF... Le quai Colbert, entre le pont levant et le pont tournant serait repensé pour une circulation plus douce, dans la zone des arènes. "Libérer la ville historique du transit automobile" , la rendre "aimable et agréable" restent les credo de l'architecte catalan, internationalement connu.

Autre révolution envisagée par le créateur, l'implantation d'un grand parking silo vers la rue Montago, au Boucanet, et la mise en place de navettes fluviales. Une révélation qui a laissé interloqué une partie du public, qui a souligné le vieillissement de la population du Grau. Pour une partie du public, les habitants semblent trop attachés à leur voiture pour que cette proposition de l'architecte soit jugée réaliste. À voir...

L'éco-quartier serait aussi ouvert au public et serait ainsi un lieu de balade, respectant ainsi le voeu de lieu ouvert de l'architecte. Dans la première zone test, baptisée "îlot pilote", un nombre réduit de logements serait d'abord construit. Le terrain a une potentialité d'accueil de huit cents logements non touristiques. Si le travail par phases a été privilégié, c'est aussi qu'il est plus rapide. Et rassurant.

L'aménagement de l'ancien camping entier représente au bas mot deux ans de démarches administratives. L’îlot pilote peut concerner une centaine de logements maximum pour trois ans, avec une livraison possible en 2021. Pour Vincent Delorme, l'îlot pilote est essentiel : "vous l'appelez encore camping, nous on l'appelle déjà quartier !" Un projet innovant, donc forcément dérangeant et observé à la loupe, qui devrait encore connaître quelques adaptations avant de connaître sa vraie phase opérationnelle, que les concepteurs espèrent convaincante. Et sachez-le, côté nouveautés architecturales à venir, le public est aussi en attente d'habitations flottantes sur le littoral...

F. G.

À relire notre article d'août 2017

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité