ActualitésSociété

L’IMAGE DU JOUR Trente nouveaux Français dans le Gard

Vendredi dernier le préfet du Gard remettait décrets et titres de nationalisation à trente ressortissants étrangers.

Les Français de fraîche date, posent entourés de leurs proches et du préfet du Gard, Didier Lauga (photo Véronique Palomar)

Une cérémonie officielle de naturalisation était organisée en préfecture pour les ressortissants étrangers qui ont fait le choix de la France. Une cérémonie qui ne s'était pas produite depuis trois ans, a fait remarquer en ouverture le préfet du Gard, Didier Lauga.

Avant la remise des titres et décrets qui certifient désormais la nationalité française de chacun des bénéficiaires, l'ensemble des invités a visionné un film intitulé "Devenir français". L'occasion de rappeler droits et devoirs au pays de la liberté, de l'égalité et de la fraternité.

Ce sont trente ressortissants originaires de sept pays différents qui ont défilé l'un après pour recevoir leur précieux titre. À noter que ce sont en moyenne 45 000 étrangers qui deviennent français chaque année. Une procédure parfois longue qui requiert environ trois années. La plupart des demandes de nationalité étaient motivées par un mariage. Exception faite d'un citoyen anglais qui n'a pas hésité à renoncer à la couronne britannique. Pourquoi ? "Pour pouvoir supporter l'équipe de France de foot en étant Français", répond, ce quinquagénaire au fort accent British. "Je suis fan depuis toujours", déclare-t-il. Humour anglais ?

La cérémonie s'est clôturée par un chant a capella de la Marseillaise et la diffusion de l'hymne européen.

Véronique Palomar

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité