Actualités

GARD-HÉRAULT La voie verte Sumène-Ganges inaugurée

Inauguration de la voie verte Sumène-Ganges.

La voie verte Sumène-Ganges, qui traverse les départements du Gard (2,3 km) et de l’Hérault (1,9 km), a été inaugurée ce jeudi 12 juillet par les représentants des Départements du Gard et de l’Hérault.

Dédiée aux déplacements doux, la voie verte Sumène-Ganges est sécurisée et adaptée aux promenades familiales et touristiques, mais permet également des déplacements de village en village sans avoir à emprunter le réseau routier. Destinée aux piétons, aux cyclistes, aux rollers, aux personnes à mobilité réduite et aux cavaliers, la section inaugurée relie la gare de Sumène jusqu’au débouché du dernier tunnel (la Baraque) au Nord de Ganges sur un linéaire de 4,3 km en reprenant le tracé de l’ancienne voie ferrée (Nîmes-Le Vigan).

Elle fait partie d'un itinéraire plus large, le V85 "Tarn-Causse-Quissac, nommé sur le schéma national des voies vertes qui débute à Quissac, s’étend vers l'ouest en direction de l'Aveyron et passe par Saint-Hippolyte-du-Fort, Ganges, Sumène et le Vigan. Le coût financier de la section Sumène-Ganges s’élève à 4,2 millions d’euros, dont 3,1 millions financés par le Gard, 902 000 euros par l’Hérault et 250 000 euros par la région Occitanie. Aujourd’hui, le Gard comptabilise 103 km de voies vertes en service.

Le Départemental de l’Hérault pilote une réflexion identique sur la section Ganges - Saint Hippolyte du Fort d’une longueur de 11 km également répartis dans les deux départements Le début prévisionnel des travaux est prévu fin 2018, début 2019.

Caractéristiques de l’itinéraire

- Une voie verte de trois mètres de largeur

- Un parking de sept places dont deux pour les personnes à mobilité réduite (PMR) à Sumène et un parking de huit places dont une PMR à Ganges. Il existe également une aire de repos à la Carrière.

- Un aménagement paysager (Micocouliers, amandiers, haie champêtre et massif arbustif) a été implanté à l’entrée du Tunnel de la Carrière tête Sumène ainsi que du mobilier urbain (tables et bancs).

- La voie verte traverse cinq tunnels dont trois à Sumène (pour un linéaire total de 611 m) équipés d’un éclairage qui préserve la présence des chiroptères.

- Un cheminement sécurisé, interdisant l’accès aux véhicules motorisés (barrières, bornes) et équipé de dispositifs de retenue pour éviter les chutes des usagers (parapets, garde-corps, glissières bois ou mixte…).

 

 

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

1 commentaire sur “GARD-HÉRAULT La voie verte Sumène-Ganges inaugurée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité