ActualitésSociété

NÎMES Les familles à la rue… Et en manif

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Le secteur social va mal depuis quelques décennies à présent. Les Français revendiquent une évolution de son traitement mais deux voix s'opposent. Une évolution dans l'aide et dans la manière d'aider.

" Une fois de plus, et cela devient une vraie politique d'acharnement contre des familles logées en hôtel, l'État veut les mettre à la rue avec enfants et bagages. Après le sursis d'une semaine la préfecture remet le couvert et une fois de plus nous allons nous retrouver avec ces familles sans pouvoir trouver de solution humaine, sans pouvoir trouver de mises à l'abri ", note Roger Mathieu, le porte-parole du collectif qui tente d'épauler ces familles et qui manifestait en fin de semaine dernière.

Il est certain que les aides attribuées à ce type de famille ne sont pas toujours à la hauteur du drapeau tricolore et de ce qu'il a pu inspirer par son passé glorieux et généreux. Aujourd'hui, les situations se tendent et les familles n'ont pas forcément envie de se voir délaissées par l'aile protectrice de la France.

" Nos concitoyens sont désemparés, la préfecture semble prête à renier les principes humanitaires de base de respect des personnes, de leur besoins vitaux et de leur santé, mais aussi des principes du droit républicain, de la liberté des individus et de la justice humaine. Ces familles soumises à des conditions de vie scandaleuses vivent maintenant avec la peur du lendemain, d'être expulsées et de vivre la spirale du pire qui est annoncée ", conclut M. Mathieu.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité