ActualitésSociété

NÎMES Les bons chiffres estivaux du tourisme

Avec son changement de place, l'office de tourisme accueille toujours plus de visiteurs.

Le nouvel achat pour plus de visibilité... Un triporteur pour aller prêcher la bonne parole nîmoise hors les murs de l'office de tourisme (Photo Anthony Maurin).

En juillet, ils étaient 19 000 à s'être présentés au nouvel espace accueil de tourisme de la ville de Nîmes. À présent situé face à la porte des Consuls des arènes, l'office du tourisme respire enfin (non pas que son emplacement près de la Maison carrée était mauvais).

En tout cas, la clientèle française reste majoritaire à 55% et parmi la clientèle étrangère, on trouve des Allemands, des Espagnols, des Anglais (Grande-Bretagne), des Sud-Africains, des Hollandais, des Italiens, des Argentins, des Australiens, des Canadiens et quelques Américains. Sur les réseaux sociaux, les publications de juillet ont été vues par 200 000 personnes.

Entre la pharmacie des arènes et la brasserie des Antonins, le nouvel office de tourisme de Nîmes n'est plus en travaux comme sur la photo mais accueille bel et bien de nombreux visiteurs chaque jour (Photo Anthony Maurin).

Il en va de même pour les visites guidées. Plus de 330 personnes, chaque jour, ont suivi les visites quotidiennes de la cité. Une légère baisse depuis les fortes chaleurs mais pas de quoi s'inquiéter. Le petit train est quant à lui reparti à la hausse. 4 830 amateurs du genre l'ont pris pour s'économiser les chaussures et le coup de soleil en juillet.

Enfin, l'Office de Tourisme s'est doté d'un observatoire de l'attractivité touristique de la ville ainsi que d'un dispositif numérique qui a été mis en place à cet effet. Il permet d'obtenir de manière certaine et plus affinée le chiffre précis de visiteurs présents en ville. Ce nouvel outil complète les systèmes de comptage déjà mis en place. Les premières données font état de 506 940 visiteurs en centre-ville dont 193 353 étrangers en juillet.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité