Faits Divers

NÎMES Menaces sur des pompiers et infirmiers au CHU : trois mois ferme

Hôpital Carémeau de Nîmes.

Un Nîmois, âgé de 23 ans, a été condamné, lundi après-midi, par le tribunal correctionnel de Nîmes à trois mois de prison ferme pour " outrage à une personne chargée d'une mission de service public" commis le 3 mars 2018 à Nîmes et de " menace de mort avec ordre de remplir une condition", le même jour.

"Il a menacé de brûler et de tuer les secours qui, selon lui, ne prenaient pas en charge assez rapidement sa maman alors que la prise en charge a été immédiate, rapide et efficace", s'insurge Maître Marie Mazard, pour les huit pompiers et agents hospitaliers menacés aux urgences du CHU.

La maman du prévenu avait fait un malaise dans un centre commercial et les pompiers avaient autorisé le fils, très agité dès le début de l'intervention, à monter dans le fourgon médicalisé.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité