Culture

BAGNOLS L’agenda culturel du deuxième semestre dévoilé

Une vingtaine d’événements culturels sont au programme à Bagnols d’ici la fin de l’année.

La programmation culturelle bagnolaise a été présentée (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Commençons par le commencement, et les Journées européennes du patrimoine, qui se tiendront à Bagnols comme partout en France les 15 et 16 septembre.

Les Journées européennes du patrimoine

Avant de parler des lieux ouverts au public ce week-end là, un point sur ceux qui ne le seront pas. Il s’agit de la tour de l’horloge, « pour des raisons de sécurité », précise le conseiller municipal délégué au patrimoine François Penchenier, et de la grande fontaine, « car le square Thome est fermé vu que les baraquements des entreprises en charge des travaux de l’église s’y trouvent », note le conseiller municipal. En revanche, l’église, bien que toujours en travaux, n’en sera pas moins ouverte au public avec une visite commentée le samedi, de 10 heures à midi et de 14 heures à 18 heures. Ce sera les mêmes horaires le dimanche, mais sans commentaire.

Pas de grand bouleversement pour le reste du programme des Journées européennes du patrimoine, les lieux ouverts l’an dernier repartant pour un tour. Notez que le bureau du maire sera visitable cette année le samedi, de 10 heures à midi et de 14 heures à 18 heures. Du côté du musée Albert-André, des visites commentées autour des deux toiles d’Albert André volées en 2006 et récemment restituées au Département, qui seront exceptionnellement exposées, seront proposées le samedi à 14h30 et le dimanche à 10h30 et à 14h30.

À la Pyramide

Direction la Pyramide du centre culturel le 28 septembre avec Balades en Méditerranée, un concert de musique du monde dans le cadre du 13e festival Les Troubadours chantent l’art roman en Occitanie, à 21 heures (10 euros, 8 euros réduit et carte culture). Même lieu, même heure, mais une semaine plus tard, place à l’humoriste marseillaise Zize, déjà passée par la Pyramide l’année dernière (18 euros, 13 euros réduit et carte culture). La pointure mondiale de l’accordéon Richard Galliano donnera un récital événement le vendredi 12 octobre avec du Debussy, Granados, Piazzolla et Galliano au programme (18 euros, 13 euros réduit et carte culture).

Changement de style le vendredi 19 octobre avec Marie Tudor, pièce signée Victor Hugo interprétée par l’atelier théâtre Actuel et la Compagnie 13, « un drame servi par une belle mise en scène et des acteurs remarquables », note l’adjointe à la culture Ghislaine Courbey (13 euros, 10 euros réduit et carte culture). Le traditionnel ciné goûter, succès renouvelé, revient le lundi 22 octobre au cinéma le Casino avec le film d’animation Un conte peut en cacher un autre (14h15, tarif 4 euros, goûter offert, les enfants doivent être accompagnés d’un adulte). Jeune public toujours avec la Cendrillon de la compagnie les Nomadesques le mercredi 24 octobre, à 15 heures, à la Pyramide pour une adaptation détonante du conte de Perrault (dès 4 ans, 7 euros, 4 euros réduit et carte culture).

Place à une des têtes d’affiche de cette saison culturelle, le chanteur Cali qui sera présent le samedi 27 octobre avec l’Orchestre de chambre Perpignan Méditerranée dirigé par Daniel Tosi, pour découvrir un Cali symphonique (18 euros, 13 euros réduit et carte culture).

On part en voyage avec la deuxième édition des Escales voyageuses en Gard rhodanien, proposée par l’association avignonnaise Aventure et découverte du monde. Quatre documentaires sont au programme le samedi 3 novembre au centre culturel, dont à 14 heures Une parenthèse maritime, l’histoire de cette famille laudunoise qui est partie sept mois à bord d’un catamaran dans les Caraïbes.

Le 17 novembre, place au Massilia sounds gospel, qui interprétera un répertoire couvrant quatre siècles de musique (13 euros, 10 euros réduit et carte culture). Le vendredi 23 novembre, la ville célébrera le centenaire de l’armistice de la Première guerre mondiale avec la Fleur au fusil, mise en scène et interprétée par François Bourcier d’après des faits authentiques. « C’est une pièce très forte », commente l’adjointe à la culture. Des expositions et des conférences seront également au programme de la célébration du centenaire en novembre.

Ça va danser le samedi 1er décembre avec Tanguisimo, par Latina organisation, un spectacle de tango argentin qui mixera théâtre chant et danse (18 euros, 13 euros réduit et carte culture). Le dimanche 9 décembre l’Orchestre national Montpellier Occitanie investira la Pyramide sous la direction de Jean-François Verdier. Une soixantaine de musiciens interpréteront du Chostakovitch, du Arvo Pärt ou encore du Mozart (13 euros, 10 euros réduit et carte culture).

Place à l’humour politique le vendredi 14 décembre avec Tout est bon dans le Macron, avec notamment Jacques Mailhot, sur scène et à la mise en scène. La pièce est issue de la tournée du théâtre des Deux ânes de Paris (18 euros, 13 euros réduit et carte culture). L’année culturelle s’achèvera le dimanche 16 décembre à 15 heures avec la surprise du Père Noël de la compagnie des Années boum (7 euros, 4 euros réduit et carte culture). Enfin, le traditionnel concert du 1er de l’an revient le 1er janvier avec l’Opéra national de Craiova qui proposera un voyage de Vienne à Saint-Saint-Pétersbourg. À 16 heures, entrée libre dans la limite des places disponibles.

À la médiathèque et au centre Saint-Maur

Du côté de la médiathèque, les spectacles pour enfants « si ça vous conte » reprennent le 26 septembre jardin Marcel-Pagnol. Trois autres dates suivront. Le cycle « Bien-être en liberté » du psychopraticien Christian Thibout reprendra le mardi 25 septembre avec un atelier de méditation en pleine conscience de 18 heures à 20 heures sur inscription au 04 66 33 20 00, et le jeudi 4 octobre à 18 heures avec la projection du documentaire l’Odyssée de l’empathie. La médiathèque accueillera également trois conférences « 1 heure, 1 oeuvre » de la conservation départementale, la première le 9 octobre à 14h30 sur une statuette Moaï de l’île de Pâques.

Les expositions se poursuivent également au centre d’art rhodanien Saint-Maur, avec notamment l’exposition de photos de Pilou & Liv, organisée dans le cadre du dispositif d’aide à la création et à la diffusion dans le domaine des arts plastiques, du 11 au 22 septembre.

Notez que la carte culture, qui ouvre droit à des réductions tarifaires, est toujours en vente. 260 cartes culture ont été vendues la saison dernière. Plus d’informations au 04 66 50 50 54.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité