Faits Divers

AU PALAIS Accident mortel d’un motard :  » vous étiez trop concentré sur votre GPS « 

Dans la salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo archive Tony Duret / Objectif Gard

Mardi soir, le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné à 18 mois de prison dont 12 avec sursis un homme de 36 ans pour " homicide involontaire par conducteur".

Son permis est annulé. Sa sanction ne figurera pas sur le casier judiciaire et il pourra continuer à exercer son activité professionnelle dans l'Armée.  Le 17 février 2017, à 7h15, il a fauché et tué un jeune motard sur la Nationale 113 à Milhaud.

"Le conducteur de la moto et celui du véhicule concerné par l'accident étaient dans le sens de circulation Bernis-Nîmes. Mais Monsieur vous étiez trop concentré sur votre GPS, aveuglé par le GPS et vous avez oublié qu'il y avait d'autres personnes sur la route et qu'une moto arrivait", affirme le procureur adjoint, Stanislas Vallat. "C'est une accumulation d'erreurs qui a abouti à cet accident mortel", pour le représentant du parquet de Nîmes.

Le militaire qui conduisait son véhicule paraît encore aujourd'hui anéanti par l'accident dont il est à l'origine. Il n'avait pas bu et il n'était pas sous l'emprise de stupéfiants. " Vous avez effectué une manœuvre dangereuse, vous avez coupé la route alors que ce jeune motard arrivait ", estime Maître Isabelle Mimran pour la famille de la victime. "C'est terrible, mais ce n'est pas un tueur. Il s'agit d'un accident de la route, d'un homicide involontaire. Les mots ont un sens. Mon client porte l'uniforme frappé aux couleurs de notre pays. Il est intervenu durant les dernières années sur toutes les opérations où l'armée française est engagée. Il part se battre pour nous défendre et je peux vous dire qu'il est profondément choqué par cet accident", souligne maître Expert pour le prévenu.

"Lorsque je passe devant les Arènes ou devant la cathédrale, je pense à lui et je penserai tout le temps à lui", insiste le conducteur fautif. Car la victime, Guillaume, était tailleur de pierre et il avait participé à la restauration des joyaux de Nîmes.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

1 commentaire sur “AU PALAIS Accident mortel d’un motard :  » vous étiez trop concentré sur votre GPS « ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité