A la uneActualitésSociété

NÎMES La Maison des associations, agora changeante mais vivante

L'inauguration rassemblait l'univers associatif de la cité des Antonin pour un week-end festif et sociétal.

La Maison des associations de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

On a pris pour habitude de charrier la municipalité quant à la place qu'elle offrait jusqu'alors aux associations nîmoises...

Comme toute bonne chose, l'habitude devrait prendre fin avec l'émergence d'un véritable lieu destiné au monde associatif. Dans les locaux de l'ancienne Agora, à deux pas du Parnasse, à trois de l'autoroute et à quelques encablures de l'arrêt du TCSP, la nouvelle Maison des associations vient combler un manque.

Le discours du maire de Nîmes Jean-Paul Fournier, qui a tenu une promesse de campagne (Photo Anthony Maurin).

" La vie associative d'une commune est l'un des vecteurs du bien vivre ensemble. À Nîmes, les associations ont toujours été une préoccupation importante car elles sont le témoin du dynamisme de notre territoire. Avec un tissu associatif riche et d'une intensité exceptionnelle, nous renforçons notre action envers ces partenaires ",  entamait Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, peu avant de couper le ruban inaugural.

Le coût de l’opération (2,3 millions d’euros d’acquisition auxquels s’ajoutent les travaux à hauteur de 2,7 millions d'euros) est entièrement compensé par la mutualisation des coûts de gestion et d’entretien et la libération de bâtiments actuellement occupés. Des 4 000 associations nîmoises, 130 seront en résidence dans ce temple sociétal. Dans les locaux, les associations pourront aussi compter sur la présence non négligeable de la DIVAQ (direction de la vie associative et des quartiers).

La Maison, sur le site de l'ancienne Agora, est désormais inaugurée (Photo Anthony Maurin).

" À partir du 1er octobre, le vaste hall d'entrée, les huit salles du rez-de-chaussée, les vingt-trois bureaux et d'autres salles, y compris informatiques seront disponibles. Ce bâtiment, réhabilité comme tant d'autres à Nîmes ces dernières années, nous permettra de réaliser des économies d'énergie. Nous atteignons les objectifs que nous nous sommes fixés. Nous avons fait le choix d'offrir un espace de grande qualité. C'était une promesse électorale de 2014 faite aux Nîmois. À vous de l'investir pour qu'il soit une réussite ! ", conclut le maire, Jean-Paul Fournier.

Moderne, ce bâtiment de quatre étages dispose de 2 500 m2 et a connu une campagne de rénovation en 2011. Bioclimatique, labellisé "Citoyenneté, Environnement et Développement durable", il présente des critères de confort et d’accessibilité optimum. Son rez-de-chaussée propose un véritable espace d’accueil et plusieurs salles pouvant accueillir un public nombreux, selon des locaux modulables.

(Photo Anthony Maurin). 

Au rez-de-chaussée, avec la mezzanine, c'est le pôle multimédia et six postes informatiques, connexion wi-fi incluse, qui sera positionné. Au 2e étage, sept bureaux et deux salles de réunion mutualisés, au 3e, encore sept bureaux et une salle de réunion mutualisés. Enfin, au 4e et dernier étage, dix bureaux et deux salles de réunion mutualisés. Voilà de quoi faire !

Ouverte tout au long de l'année, y compris pendant les vacances scolaires, la Maison des associations le sera du lundi au vendredi entre 8h et 22h, les samedis de 8h à 20h et les dimanches entre 10h et 20h selon les réservations. Une fermeture annuelle est prévue pour la Noël et les trois premières semaines d'août. La cotisation annuelle de 100 euros permet aux associations résidentes d'avoir des créneaux horaires (10h par semaine pour une salle et 6h pour un bureau), des casiers de rangement, la possibilité de louer la grande salle à tarif très réduit, d'avoir trois badges d'accès aux locaux et d'utiliser le hall pour une exposition temporaire.

(Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité