Faits Divers

GARD Trois hommes et une femme renvoyés aux assises pour la mort à coups de sabre d’un artisan

La maison du drame à Massillargues-Attuech (Photo B.DLC/ Objectif Gard)

C'est officiel depuis la semaine dernière. La chambre de l'instruction de Nîmes a rendu son ordonnance de mise en accusation et vient de renvoyer trois hommes d'une même famille et une femme devant la Cour d'Assises du Gard.

Le père et le fils sont accusés d'avoir tué en janvier 2017, un artisan, dans sa villa de Massillargues-Attuech, un village situé près d'Anduze. Un chef d’entreprise de 55 ans avait été retrouvé mort, tué notamment à coups de sabre à son domicile, une belle villa située dans une rue discrète du petit village.

C’est un proche ne parvenant pas à le joindre qui avait permis aux gendarmes de découvrir l'atroce scène. L’artisan arrivé des Bouches-du-Rhône depuis peu, avait été ligoté et violemment frappé. Les gendarmes de la section de recherches de Nîmes ont confondu, grâce à des recoupements et une enquête minutieuse, quatre personnes d'une même famille, interpellées en avril 2017 dans l’Hérault où ils vivent. Ils sont mis en examen et détenus depuis. Le père et le fils, mais également la femme mariée à un autre homme de la famille, sont renvoyés aux assises pour "extorsion avec violences ayant entraîné la mort"

Selon les enquêteurs, un autre membre du clan est celui qui a renseigné sur l'argent disponible en liquide dans cette maison. C'est lui qui est le troisième homme renvoyé aux assises, mais il n'était pas présent la nuit tragique. La femme présente le soir du drame, aurait selon ses déclarations il y a quelques mois, en audience publique de la chambre de l'instruction de Nîmes, fouillée la villa à la recherche de l'argent, mais elle affirme ne pas avoir participé aux violences.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité