A la uneRCNG NîmesSports Gard

RCN les Nîmois s’imposent au bout du suspense

Les joueurs d’Armand Mardon ont arraché la victoire dans les derniers instants du derby contre Narbonne.

Nîmes s’est imposé dans les derniers instants face à Narbonne (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Le Rugby Club Nîmois décroche une troisième victoire en cinq journées et conforte sa position dans le haut de classement.

Les supporters de Rugby Club Nîmois n’ont pas regretté d’être venus pour ce derby Languedocien. Un beau soleil, des tribunes copieusement garnies et deux anciens pensionnaires de l’Élite. Même si les deux clubs ont perdu de leur superbe, l’affiche a gardé un certain attrait pour les nostalgiques des années 1980. Les joueurs Nîmois prenaient les commandes dans les premières minutes, grâce à une pénalités d’Alayrangues (3-0, 3e).

La réponde narbonnaise intervenait rapidement avec le pied de l’Australien Eadie (3-3, 13e). Pas abattus pour autant, les joueurs d’Armand Mardon faisaient une très bonne première période. Ils dégageaient une impression de puissance supérieure à leur adversaire et ils étaient plus performants dans la conquête de ballon. C’est donc logiquement que, suite à une superbe construction et un bon ballon joué au pied par Berger, Chiker marquait le premier essai nîmois de la rencontre (8-3, 17e).

Les supporters Nîmois étaient nombreux au stade Kaufmann (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Dans la foulée, Il ne manquait pas grand chose à Berger pour marquer le second mais le demi de mêlée faisait un en-avant. Jamais mené au score, jusque-là, Nîmes se faisait rejoindre juste avant la mi-temps, avec un essai collectif narbonnais, terminé par Acosta (11-11, 40e).

Après la pause, les Nîmois étaient souvent sanctionnés. Narbonne en profitait pour empiler quatre pénalités. Et malgré un essai collectif des locaux, les visiteurs étaient toujours devant dans le temps additionnel. Alors qu’il ne restait que quelques secondes à jouer, dans une dernière attaque le Rugby Club Nîmois égalisait grâce à un essai de Darmon (23-23, 80e+2). Le stade Kauffmann explosait de bonheur et il chavirait définitivement quant Alayrangues réussissait la transformation (23-25, 80+2). Le RNC a frappé un grand coup et en plus il conserve son invincibilité à domicile. C'était vraiment un bel après-midi.

Norman Jardin

FICHE TECHNIQUE

NÎMES – NARBONNE 25-23 (Mi-temps : 11-11). Stade Nicolas-Kaufmann. Environ 2 500 spectateurs. Arbitre : M. Chiodi (Nouvelle-Aquitaine).

Nîmes : (1) Nouri, (2) Nierat, (3) Daniel, (4) Gonzalez, (5) Orengo, (6) Llabres, (7) Binard, (8) Alcade, (9) Berger, (10) Aleyrangues, (11) Chiker, (12) Robbe, (13) Max, (14) Bosca, (15) Darmon. Entrés en jeu: Oliver, Raynaud, Simon, Leboulanger, Litzler et Tourek. Entraîneur : Armand Mardon.

Points pour Nîmes :  2 pénalités d’Alayrangues (3e, 23e), 3 essais de Chiker (17e), Simon (65e) et Darmon (82e+2), 2 transformations d’Alayrangues (65e et 82e+2).

Carton jaune à Nîmes : Daniel (40e)

Narbonne : (1) Baron, (2) Acosta, (3) Rochet, (4) Bitz, (5) Beccarsis, (6) Bitsadze, (7) Freytes, (8) Marut, (9) Nova, (10) Eadie, (11) Caramel, (12) François, (13) Fekitoa, (14) Ecsalle, (15) Griffoul. Entrés en jeu : Cotet, Stott, Quinlan, Hamzaoui, Taele et Aziza. Entraîneur : Jean Anturvilli et Laurent Balue.

Points pour Narbonne : 6 pénalités d’Eadie (13e et 27e) et Griffoul (49e, 61e, 67e et 76e) et 1 essai d’Acosta (40e).

Carton jaune à Narbonne : Freytes (23e)

Évolution du score : 3-0 (3e), 3-3 (13e), 8-3 (17e), 11-3 (23e), 11-6 (27e), 11-11 (40e), 49e (11-14), 61e (11-17), 65e (18-17), 67e (18-20), 76e (18-23) et 80e+2 (25-23).

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité