Actualités

GARD Le dispositif d’accueil des personnes sans abri et des publics vulnérables renforcé

Comme chaque année, le dispositif d'accueil des personnes sans abri et des publics vulnérables du Gard est renforcé pour la période hivernale du 1er novembre 2018 au 31 mars 2019.

Il repose sur le dispositif d’hébergement d'urgence de 296 places pérennisées à l’année, en augmentation de 60 places par rapport à l'année dernière :

  • Nîmes : 190 places
  • Alès : 57 places
  • Le Vigan : 13 places
  • Le Gard Rhodanien : 36 places
  • auquel se rajoute la mobilisation de 70 places complémentaires pour couvrir la période hivernale ainsi que des nuitées d’hôtel.
  • des places « grand froid » pourront être temporairement mises à disposition en tant que de besoin.

Durant la période hivernale, le SAMU social géré par la Croix-Rouge renforce ses « maraudes » dans le cadre de sa mission de veille sociale, en particulier le soir et la nuit, afin de repérer les personnes en difficulté, les orienter vers un hébergement ou leur fournir, si elles n’acceptent pas d’être hébergées, des boissons chaudes, des denrées alimentaires et des couvertures.

Par ailleurs, Le SAMU social de Nîmes élargit ses interventions aux communes de l'agglomération nîmoise et au secteur de la Petite Camargue. Le SAMU social d’Alès assure trois maraudes au lieu d’une à l’année.

De plus, plusieurs des accueils de jour existants et ouverts à l’année (La Clède à Alès, Riposte à Bagnols-sur-Cèze, SOS-Solidarités et la Croix-Rouge à Nîmes) augmentent leur amplitude horaire d’accueil pendant cette période.

Sur Nîmes, l'association SOS-Solidarités propose des repas chauds le soir et un accueil de nuit de 20 places (lits picot).

Enfin, pour répondre à la situation des personnes les plus vulnérables, le 115 renforce son intervention de mise à l'abri pour : qu’aucune famille avec enfants et femme isolée ne reste à la rue ; qu’une solution d’hébergement soit proposée à toute personne en demande.

Pour ce faire, des partenariats avec certains établissements hôteliers pouvant accueillir des personnes sans abri a été mis en place.

À compter du 5 novembre 2018, les services de l’État feront un suivi hebdomadaire des besoins d’hébergement et de mise à l'abri en lien avec les partenaires locaux.

En cas d’épisodes de grand froid, ce suivi sera porté au quotidien et des moyens supplémentaires seront activés (places supplémentaires, nuitées d’hôtels, renforcement des maraudes…).

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité