Actualités

SALON MIAM La truffe noire, une véritable spécialité drômoise

Karine Boissieux propose des truffes à l'entrée du salon Miam. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Sur son stand, placé juste devant l'entrée principale du salon Miam, Karine Boissieux attire de nombreux visiteurs avec ses truffes.

Elles sont toutes fraîches, à peine ramassées. "Je suis allée caver jeudi", explique Karine Boissieux avant de préciser "caver, c'est ramasser les truffes avec le chien". Pour sa deuxième année consécutive au salon Miam, la productrice, qui arrive de Romans-sur-Isère, propose des truffes noires. "Pour l'instant, elles sont encore pas trop chères, mais avec l'arrivée des fêtes..." Les prix devraient effectivement grimper. Pour le moment, Karine vend ses truffes, des Tuber Melanosporum, à 500€/kg, mais propose différents gabarits, ce qui permet de se faire plaisir à partir de 8€.

La Drôme devance le Périgord !

"La Drôme est le premier département producteur de truffes noires avec deux zones importantes de récoltes au sud de Montélimar et au nord de Valence, dans la Drôme des collines", détaille la passionnée. Quand on lui demande comment est la truffe cette année, Karine sourit :"Elle est un peu paresseuse et se mélange bien aux corps gras. Il ne faut pas trop de cuisson". Avis aux amateurs.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité