A la uneActualitésPolitique

PONT-SAINT-ESPRIT Claire Lapeyronie élue maire

Claire Lapeyronie, ici aux côtés de son prédécesseur, Roger Castillon, a été élue maire hier soir lors du conseil municipal de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’était attendu depuis la démission de Roger Castillon il y a quelques jours, c’est depuis hier soir officiel : Claire Lapeyronie est maire de Pont-Saint-Esprit.

L’ancienne première adjointe a été élue lors d’un conseil municipal exceptionnel, qui a attiré une affluence qui ne l'était pas moins à l’hôtel de ville, lors d’une séance où son désormais prédécesseur, Roger Castillon, a longuement pris la parole.

Après avoir rappelé les deux raisons qui ont présidé à sa décision de démissionner de sa fonction de maire, « (s)on âge » et « donner une impulsion nouvelle », Roger Castillon a remercié les Spiripontains, les associations, les institutions civiles, militaires et religieuses, les élus - avec un mot pour l’opposition, notamment le groupe de Gilbert Baumet « qui a décidé de ne pas venir ce soir pour des prétextes fallacieux, mais j’ai apprécié le fait qu’ils aient voté plus de 65 % de nos délibérations » -, ceux de la majorité, ses amis et sa famille.

Il était ensuite temps de procéder à l’appel à candidatures, qui a vu se lever les mains de Claire Lapeyronie et de… Valère Segal, élu du groupe d’opposition Pour un meilleur esprit, présent pour la première fois depuis des mois et qui avait revêtu son gilet jaune.

Un accoutrement qui n’a pas, contrairement à ce qui s’était passé plus tôt à l’Assemblée nationale avec Jean Lassalle, provoqué d’interruption de séance, sachez-le. « Je me présente pour que ça ne ressemble pas à une élection soviétique », justifiera l’opposant, avant de critiquer la décision des deux autres groupes d’opposition de boycotter la séance, puis de critiquer celle de Roger Castillon : « l’âge est arithmétique. En 2014 il n’était pas inconnu. Vos électeurs ont été bafoués pour installer un successeur comme maire sortant pour les élections. »

« Claire, maintenant c’est à toi de faire »

Claire Lapeyronie prendra ensuite la parole pour défendre sa candidature. « J’ai toujours cru et je crois toujours en l’action collective au service des autres », lancera-t-elle, avant de rappeler que, arrivée en 1997 à Pont, elle y avait fondé sa famille. Présidente de la crèche parentale de Saint-Paulet-de-Caisson au début des années 2000, puis membre des associations des parents d’élèves des écoles Jules-Ferry et Jean-Jaurès, elle est à l’époque « effarée par le délabrement des infrastructures spiripontaines, je ne pouvais pas m’y résigner. »

Puis, « il y a plus de dix ans j’ai eu la chance de croiser la route de Roger Castillon », poursuivra celle qui sera son adjointe à la Culture et au Patrimoine de 2011 à 2014, puis sa première adjointe de 2014 à 2018. « Aujourd’hui, la santé financière de la ville est consolidée. Son évolution encadrée », affirmera-t-elle avant de rendre hommage à son prédécesseur, « qui a choisi de démissionner et qui ne sera jamais un homme du passé. »

Insistant sur la « confiance » que lui avaient accordé Roger Castillon et la majorité, Claire Lapeyronie affirmera qu’elle ne « trahirai(t) pas cette confiance. » Après une pensée pour son grand-père, « maire d’une commune du Loiret après la guerre », ses parents et sa famille, Claire Lapeyronie affirmera qu’elle mettra « toutes (ses) forces et (son) énergie au service des spiripontains. Et j’en ai ! Nous sommes sur la bonne voie, mais il ne faut jamais baisser la garde. »

Claire Lapeyronie, ici aux côtés de son prédécesseur, Roger Castillon, a été élue maire hier soir lors du conseil municipal de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Place au vote à bulletin secret. Et soviétique, le verdict le sera : avec 25 voix sur 26, Claire Lapeyronie, 49 ans, a été élue maire de Pont-Saint-Esprit sous les applaudissements nourris de l’assistance officiellement. Une ville qui devient du même coup la plus grande ville du département dirigée par une femme. En lui transmettant l’écharpe de maire, Roger Castillon, désormais conseiller municipal délégué à la Stratégie foncière, à l’aménagement du territoire et au suivi des contentieux, lui lancera simplement : « Claire, maintenant c’est à toi de faire. » Sans délai : le prochain conseil municipal est pour le jeudi 29, avec le rapport d’orientations budgétaires.

Thierry ALLARD
thierry.allard@objectifgard.com

Les adjoints : après l’élection du maire, il a également fallu élire les neuf adjoints. Très peu de changements de ce côté, Daniel Mouchetant devient premier-adjoint, délégué aux Affaires administratives, aux associations patriotiques, aux sécurités publique et civile, à l’hygiène et à la prévention et aux ressources humaines. Nadine Chaniol est promue adjointe et prend les Finances et le budget participatif.

Les autres adjoints restent inchangés : Christine Clerc (2e adjointe, Culture, festivités, jeunesse, association jeunesse et culture), Catherine Chantry (3e adjointe, Artisanat et commerce, foires et marchés, agriculture, tourisme, comité de jumelage), Jean-Marie Daver (4e adjoint, Affaires sociales, emploi, personnes âgées, associations caritatives, cohésion sociale), Christian Jourdan (5e adjoint, Urbanisme réglementaire et planification stratégique de l’urbanisme opérationnel, patrimoine protégé communal), Josiane Pauty (6e adjointe, Affaires scolaires, conseil municipal des jeunes, politique de la ville), Vincent Rousselot (7e adjoint, Travaux, environnement et cadre de vie, cimetière, quartiers), Jean-Noël Francisci (8e adjoint, Sport, associations sportives, événements sportifs) et donc Nadine Chaniol (9e adjointe, Finances, budget participatif).

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité