A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Une parenthèse sans pression

Ce soir, les Crocos jouent le 16e de finale de la coupe de la Ligue contre l'ASSE. Un match qui devait avoir lieu le 31 octobre et qui avait été reporté en raison de la pluie.

Le défenseur Florian Miguel devrait retrouver du temps de jeu ce soir (photo Anthony Maurin / Objectif Gard)

Le Nîmes Olympique ne fait pas de cette compétition sa priorité et Bernard Blaquart fera tourner son effectif. Des joueurs en manque de temps de jeu seront titulaires ce soir.

Donner du temps de jeu aux joueurs qui en ont besoin, c’est devenu une tradition pour une grande partie des clubs participants à la coupe de la Ligue. Il faut dire que les rencontres sont programmées en semaine et toujours entre deux matches de championnat. Cela surcharge le calendrier et les coaches laissent généralement les titulaires au repos. Du coup, cela devient plus une corvée qu’un plaisir. Si on y rajoute des affluences faméliques, des grosses équipes exemptées des premiers tours et le même vainqueur depuis cinq ans (PSG), on comprend mieux pourquoi cette compétition ne déclenche pas l’enthousiasme.

« J’ai hâte de voir ça »

Mais cette compétition délivre quand même un billet européen au vainqueur et elle offre du temps de jeu aux joueurs peu utilisés. « Cela va permettre de juger l’état de forme de ceux qui n’ont pas beaucoup joué jusqu’à présent. Mais le but, ce n’est pas de leur mettre la pression car on ne juge pas un joueu, sur une seule performance », souligne Bernard Blaquart, l’entraîneur des Crocos. Et le technicien de rajouter : « J’ai hâte de voir ça ».

« Prendre du plaisir et s’amuser »

Ce 16e de finale de la coupe de la ligue sera aussi l’occasion de revoir Fethi Harek. Le défenseur central de 36 ans n’a pas été épargné blessures et il n’a joué qu’une fois cette saison (19 octobre, Lyon – Nîmes 2-0). Pour l’expérimenté Croco, le plus important est de « prendre du plaisir, s’amuser et retrouver la compétition. Ça passe par les efforts, la victoire et une bonne prestation collective et individuelle. On doit montrer que l’on peut concurrencer les autres joueurs ».

C’est bien là un des intérêts de ce Nîmes – Saint-Etienne qui devait se jouer le 31 octobre dernier, mais qui a été reporté en raison des fortes pluies tombées dans le Gard ce jour-là. En cas de qualification, le Nîmes Olympique se déplacera au Havre (L2) le mercredi 19 novembre, à 21h05, pour le compte des 8e de finale.

 Norman Jardin

Le possible onze nîmois de départ : Valette – Alakouch, Briançon, Harek, Miguel – Vlachodimos (ou Ripart), Bobichon, Valls, Maouassa – Alioui, Bozok.

Remplaçants : Dias, Hsissane, Savanier, Bouanga, Depres, Guillaume, Ripart ou Vlachodimos.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité