Actualités

BAGNOLS La Sainte-Barbe des pompiers : une cérémonie et des messages

Mardi soir, lors de la cérémonie de la Sainte-Barbe au centre de secours de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La traditionnelle Sainte-Barbe, entre autres sainte patronne des sapeurs-pompiers, a été célébrée mardi soir au centre de secours principal de Bagnols, à Tresques. L’occasion de remettre de nombreuses médailles et avancements de grades, mais aussi de faire passer quelques messages.

Le premier à s’y coller a été le chef de centre, le commandant Éric Guiboud-Ribaud. Après avoir fait respecter une minute de silence en mémoire des 11 pompiers décédés en service cette année en France, le commandant a dressé un bilan chiffré de l’année écoulée. Ainsi, le nombre de sorties à ce jour est de 3180, soit une augmentation de 2,2 % par rapport à 2017 et une moyenne de 9 sorties par jour.

Et cette année, ce ne sont pas les feux de forêts, très importants en 2017, qui ont occupé les pompiers, mais les intempéries. « La modification du climat est de plus en plus perceptible, et les conséquences ne font que commencer, a estimé Éric Guiboud-Ribaud. Sans être alarmiste, mais plutôt réaliste, nous devons nous préparer efficacement à faire face à de plus en plus de phénomènes importants. »

Des phénomènes du type du 9 août dernier à Saint-Julien-de-Peyrolas et ses alentours, au cours duquel les pompiers ont sauvé de nombreuses vies. Un autre feu a marqué l’année, celui, mortel, de la tour G2 aux Escanaux le 28 août dernier. Sur ces deux opérations, le commandant soulignera « l’exemplarité » et « l’engagement total » de ses hommes.

Autre message, un classique des Sainte-Barbe, la question de l’activité secours à la personne des soldats du feu. « Le secours à la personne représente 80 % de notre activité, en hausse de 8 %, dont des situations qui ne sont théoriquement pas de notre ressort, a ainsi souligné le colonel Thierry Carret, du SDIS 30. Il reste la question du financement. Nous allons travailler avec l’Agence régionale de la santé (ARS). »

Officiers et élus pendant leurs discours (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Troisième message, signé du président du conseil d’administration du SDIS, Alexandre Pissas. Il concerne la révision des modalités de calcul des cotisations des communes, qui représentent 40 % du financement annuel des pompiers. Un dossier sensible, puisque si nombre de communes ont vu leur cotisation baisser, pour d’autres le montant augmente sensiblement. Sachant de plus que la cotisation globale augmente de 1,98 %, la première augmentation depuis cinq ans.

« Il y avait une grande inégalité entre les communes, un groupe de travail a mis neuf mois à proposer un document, voté lors du conseil d’administration par 19 voix pour et 1 voix contre », rappelle Alexandre Pissas. Or, poursuit-il, « je suis très inquiet car quelques communes ont porté au tribunal administratif un recours gracieux, et il semble que le représentant de l’État (le préfet, ndlr) risque de les suivre. »

Une mauvaise nouvelle pour le SDIS, engagé dans un protocole d’accord « pour assurer un matériel roulant de qualité et un recrutement efficace. Or si certaines communes ne paient pas, il sera très difficile à honorer », a rappelé Alexandre Pissas qui pour autant ne compte pas reculer : « le conseil d’administration du SDIS restera fidèle à son vote massif. » Et son président Alexandre Pissas risque fort de se retrouver avec un nouveau feu à éteindre.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Les récipiendaires : la Sainte-Barbe est aussi et surtout l’occasion de remettre des médailles de promotion, une trentaine de distinctions ont ainsi été remises mardi soir. Côté médailles d’ancienneté, l’adjudant-chef Georges Chalanqui a reçu la médaille grand or, le commandant Eric Guiboud-Ribaud et l’adjudant-chef David Plevenage la médaille or, l’adjudant Eric Frias, l’adjudant Nicolas Rocarpin et le sergent-chef Marc Covernale la médaille argent, le lieutenant Guilhem Felgeirolles, le sergent-chef Guillamue Barthelemy, le sergent-chef Guillaume Marquis, le sergent-chef Rémy Michel, le sergent-chef Julien Sancy, le sergent-chef Sébastien Zardoni, le sergent Gérald Abbruzzo, le sergent Yannick Angeli, le sergent Nicolas Castell, le sergent Nicolas Coisnon, le sergent Wilfried Gauwe, le sergent Laurent Gordolo, le sergent Marie-Anne Jacqueson, le sergent Julien Neese, le caporal-chef Thierry Alègre, le caporal-chef David Pradier, le caporal-chef Valentin Sarreaud, le caporal-chef Alexandre Serre, le caporal Basile Abate, le caporal Joël Themista, le sapeur première classe Pierre Buriani et le sapeur première classe Julien Vezinet la médaille de bronze. La médaille vermeil de la fédération a été remise au commandant Osnel Manoli. La médaille du mérite régional au lieutenant-colonel Joël Petit. Enfin, quatre médailles de l’Union départementale ont été remises à l’adjudant-chef Renan Salpin, au sergent-chef Yannick Barrot, au sergent-chef Sébastien Girardet et au sergent-chef David Martinez.

Le centre de secours de Bagnols : la caserne de Bagnols défend 24 communes en premier appel, soit environ 42 000 habitants et 365 km2. Son effectif est d’une secrétaire, 33 sapeurs-pompiers professionnels dont 4 officiers, 75 pompiers volontaires et 2 membres du Service de santé et de secours médical.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité