A la uneFaits Divers

NÎMES Des pillards encagoulés sèment la panique ce lundi soir dans un supermarché

Une grande frayeur s'est emparée des clients et des salariés du supermarché Intermarché de Courbessac, ce lundi en soirée.

Il était près de 19h lorsque des individus, au moins six selon nos renseignements, ont fait irruption dans la grande surface du quartier de Courbessac, située près de l'école de police. Ils avaient tous les visages dissimulés et voulaient dérober de la marchandise. Des vigiles se seraient interposés mais un surveillant a été gazé. Les individus agissaient à travers les rayons alors que des clients faisaient leurs emplettes. De nombreuses personnes ont été choquées par cette scène qui rappelle un autre événement survenu samedi en soirée dans la galerie marchande de Carrefour.

Les protagonistes de cette nouvelle scène de vols avec violence survenue ce soir à l'Intermarché de Courbessac sont parvenus à fuir avec de la marchandise. Ils sont activement recherchés. Ce lundi à 21h des policiers et techniciens en identification criminelle sont sur place. Une enquête débute. On ne connaît pas pour l'instant le montant du préjudice.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

7 réactions sur “NÎMES Des pillards encagoulés sèment la panique ce lundi soir dans un supermarché”

    1. Pourquoi, seraient-ils des immigrés ? Il n’y a pas de voleurs de souche dans notre beau pays ? Si et autant qu’ailleurs, remercions les GL au passage.

    2. Attention aux réponses trop simples, mossieu Astérix…. pur Français je suppose ?
      . … un vol n’a pas de couleur…

  1. Pourquoi les voleurs seraient obligatoirement des migrants ? Donc , il n’y aurait aucun voleur français de souche ? Je crois qu’il faut revenir sur terre.

  2. Oh les bien pensants qui se rendront compte plus tard qu’en effet c’était dû à une communauté non-blanche mais française cependant,
    Oh les bien pensants qui réagissent comme si on vendait leurs mères quand on ose mettre un nom sur le problème,
    Oh les bien pensants qui puisent leur argumentaire dans des posts poreux, en y répondant par de vulgaires posts tout autant poreux…
    Quand on est au cœur du ridicule on n’est plus perdu en France, les bisounours mènent la contre-attaque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité