ActualitésSociété

NÎMES La rue Marquès optimisée et réhabilitée

Rue Marquès, le cheminement piéton Ouest est à requalifier.

Cela fait quelques temps que la Mairie use de son pouvoir de reconstruction de la cité.

Après avoir engagé de grands travaux concernant les transports avec la T1 et l'aménagement ainsi que l'embellissement des places du centre-ville, la Ville entend s'occuper de la voirie.

Promesse électorale du maire, Jean-Paul Fournier, l'amélioration de l'état de la chaussée des rues nîmoises est un réel enjeu. Plusieurs chantiers sont en cours et, le prochain concernera le Chemin Bas d'Avignon, et plus précisément la rue Marquès et ses abords à partir de lundi 17 décembre, pour une durée de trois mois.

Ces travaux s’inscrivent dans la poursuite des aménagements engagés dans le cadre du renouvellement urbain du quartier du Chemin Bas d’Avignon, sur le secteur " Eboué/d’Ornano ", entre les rues Marquès et Félix-Eboué, à proximité de la construction de la résidence " Le Mermoz ", et de maisons en accession à la propriété.

La Rue André Marquès.

Ce grand plan de réhabilitation des quartiers prioritaires "Politique de la ville" vise d'une part l’amélioration et la diversification de l’habitat nîmois et, d'autre part, le développement des espaces publics de qualité environnementale et des mobilités douces. Pour améliorer le cadre de vie, ce projet urbain vise aussi le désenclavement du quartier et la mixité sociale.

Pour ces travaux, sont prévus la reprise de la chaussée de la rue Marquès, de la rue Ornano à la rue Surcouf, et le recalibrage pour une largeur adaptée à l’usage ; la création de trottoirs et de deux cheminements piétons en liaison de la rue Félix-Eboué adaptés aux personnes à mobilité réduite, adaptés à la réglementation PMR / Piétons / Cycles.

Comme il ne faut pas l'oublier, l'aménagement du parking existant sera revu avec la matérialisation des places de stationnement, l'implantation d’éclairage et la plantation d’arbres. L'installation d’appuis vélos pour le stationnement des cycles à proximité du bassin de rétention est aussi prévue, tout comme l'installation d’éclairage public et la plantation de micocouliers rue André-Marquès, et de massif rue Félix-Eboué.

Coût total des travaux : 320 000 euros.

Le parking de la Rue André Marquès.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

1 commentaire sur “NÎMES La rue Marquès optimisée et réhabilitée”

  1. « Après avoir engagé de grands travaux concernant les transports avec la T1  »

    Il faudrait revoir vos connaissances en matière de compétences, celle-ci est à la CA Nîmes Métropole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité