A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Débarquement et opération quart de finale

Ce soir à 21h05, en Normandie face au Havre, le Nîmes Olympique peut se qualifier pour la première fois de son histoire en 1/4 de finale de Coupe de la Ligue.

La joie des Crocos après la qualification aux tirs au but (4-2) face à Saint-Étienne en 8es de finale (photo Anthony Maurin)

Ce soir en affrontant l'équipe du Havre, pensionnaire de Ligue 2, le Nîmes Olympique a l'occasion d'atteindre les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Une performance inédite dans l'histoire du club. 

En vingt participations à la Coupe de la Ligue, créée lors de la saison 1994/1995, le Nîmes Olympique n'a jamais atteint les quarts de finale de la compétition. Pour les plus pointilleux, on évoquera quand même ce quart de finale réalisé lors de la saison 1964-1965, défaite face à Nantes (1-1, 3-4), lors d'une première version de la Coupe de la Ligue, jamais considérée comme une compétition officielle. Dans l'ère moderne, la statistique fait donc sourire. D'autant plus que le NO n'est parvenu à se hisser en 8e qu'à seulement deux reprises auparavant : contre Montpellier (0-1) en 1996/1997 et Lille (0-0, 3-1 tab) en 2002-2003.

"Ce n'est pas un objectif prioritaire mais ça peut être sympa. Se qualifier serait un attrait supplémentaire pour la reprise en janvier", tient à rappeler le coach Bernard Blaquart. Focalisé sur cette série de trois matches en six jours, l'entraîneur a décidé de faire tourner pour cette deuxième échéance. Par rapport à la réception de Lille (2-3) dimanche dernier, quatre joueurs sortent du groupe. Lybohy, Paquiez, Bernardoni sont mis au repos, Thioub souffre d'un ischio-jambier. Du coup, Miguel, Hsissane, Guillaume et le jeune Dias sont du voyage en Normandie. "Valette est très intéressant à l'entraînement. Paul (Bernardoni) a besoin de souffler", décide le coach donnant donc du temps de jeu à l'habituel numéro deux.

"Ç'a toujours été difficile là-bas"

Jordan Ferri, lors de la conférence d'avant-match ce mardi (photo Corentin Corger)

C'est la seule information que lâchera Bernard sur la composition où il a promis de faire tourner son effectif. "Je veux donner du temps de jeu aux joueurs qui le méritent et non pas par obligation. Landre, Miguel, Bobichon, Depres, Guillaume... Ces garçons ne lâchent rien." Les cinq joueurs cités devraient être alignés. Le but n'est pas de tout bouleverser car il y a une qualification à aller chercher qui n'est peut-être pas si facile que ça. "C'est un club qui devrait peut-être jouer en Ligue 1. La saison dernière, le Havre a été barragiste. Pas sûr qu'on soit favori !", tempère le coach nîmois. Prudence aussi du côté de Jordan Ferri : "C'est du 50/50. Ça serait différent si on les recevaient aux Costières." 

L'ancien lyonnais devrait lui aussi débuter la rencontre. "J'ai besoin d'enchaîner les matches pour retrouver du rythme." Les dernières confrontations face aux Normands ne tournent pas à l'avantage des Gardois. Dans cette même compétition, au premier tour, au terme d'un match spectaculaire, les Crocos avaient été éliminés au stade Océane (4-4, 5-4 tab). "Ç'a toujours été difficile là-bas", prévient Blaquart. Ce dernier avec les Crocos ne s'y est jamais imposé puisque le Nîmes Olympique a perdu en Ligue 2 ses quatre derniers déplacements au Havre. Mais les Rouges sont quand même 10e de Ligue 1 et une belle histoire peut s'écrire. "Les joueurs formés ici méritent de marquer l'histoire du club", confie Jordan Ferri. La décision se fera peut-être aux tirs au but comme au tour précédent. Pourtant, l'entraîneur n'a pas terminé le dernier entraînement par une séance particulière dédiée à l'exercice de style : "Pas besoin. On n'en avait pas fait face à Saint-Étienne"... 

Corentin Corger

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité