Faits Divers

NÎMES Son commerce fermé par la préfecture, l’épicier vend ses produits à travers la grille

(Photo illustration : Boris de la Cruz / Objectif Gard)

Il n'en est pas à son coup d'essai, mais un commerçant situé dans le secteur de la République, déjà visé par trois descentes de police durant les cinq derniers mois, a une nouvelle fois été placé en garde à vue ce lundi matin.

Alors qu'il est convoqué devant le tribunal pour trois délits distincts, il aurait encore bravé les interdits. Suite à ses nombreuses infractions, la préfecture du Gard lui avait signifié une fermeture de son établissement pour trois mois. On peut dire que l'épicier a vraiment envie de travailler, à moins qu'il ne soit harcelé par sa clientèle, car il n'aurait pas respecté les conditions de la fermeture administrative de sa boutique infligée par les autorités.

Si la grille du commerce était bien fermé ces derniers jours, la boutique était allumée et les clients étaient servis à travers les grilles de sécurité du local. La transaction se faisait-là, mais des patrouilles de police ont rapidement constaté le manège. Le professionnel a donc été placé une nouvelle en garde à vue au commissariat de Nîmes.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Son commerce fermé par la préfecture, l’épicier vend ses produits à travers la grille”

  1. Une place strategique du trafic de drogue a nimes , je vis a bachalas vers saint charles et a moins de 300 metres de comissariat de police, de creche, ecole primaire , des dealers pourrissent la zone avec leurs trafics au su et vu de tout le monde ! Ils ont aussi des epiceries factice avec trois paquets de gateaux , … Curieux les dealers sont a moins de 3 metres, voir meme a l interieur, se proteger des intemperies sans doute….J ai appelé de nombreuses fois , ecrit des courriers depuis des années, je baisse les bras ,on m a fait la.voiture 4 fois, on a defoncé ma porte 3 fois! soit je vends mon appart soit je le loue a un etudiant.je suis equeuré d autant que dans les rues autour de la place ou ils dealent la police met des pv quand tu as une roue qui depasse. Ils ont plusieurs maison ou la drogue tourne ils ne se cachent meme pas , certains sont même menançants, rien n est fait , rien!!!! Je n habiterai plus jamais a nimes !!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité