Faits Divers

NÎMES Une anticorrida condamnée pour la manifestation interdite de la Feria de Pentecôte

Le 17 janvier 2019. La militante anticorrida qui avait organisé la manifestation interdite lors de la Feria de Pentecôte 2018, avec son conseil, maître Françoise Delran.

Une femme militante du mouvement anticorrida du Gard, a été condamnée, ce jeudi après-midi par le tribunal correctionnel de Nîmes à 1 500 euros d'amende pour "organisation d'une manifestation sur la voie publique sans déclaration et en récidive commis depuis le 27 novembre 2017 jusqu'au 19 mai 2018"...

Ce jour-là, lors de la Feria de Pentecôte 2018, des centaines de manifestants qui prônent la suppression des spectacles taurins avaient investi le parvis des arènes au moment ou les aficionados pénétraient dans l'amphithéâtre romain.

Une manifestation que le préfet avait préalablement interdite, et qui avait engendré des violences notamment sur des policiers et des dégradations. Des militants anti-taurins ont d'ailleurs déjà été sanctionnés pour ces actes il y a quelques mois.

Nathalie, la prévenue du jour, est en état de récidive légale pour le délit d'organisation d'une manifestation interdite. "Si on déclare une manifestation, on se retrouvera à 600 mètres des arènes, ça ne sert à rien surtout en termes médiatiques", affirme-t-elle à la barre du tribunal correctionnel, tout en évoquant le combat qu'elle même depuis des années "pour le taureau".

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité