ActualitésPolitique

NÎMES-GARONS Un emprunt de 2 M€ pour l’aéroport fait jaser

Photo d'illustration du conseil communautaire de Nîmes métropole (Photo : Coralie Mollaret)

Deux millions d’euros seront empruntés par Nîmes métropole pour aménager les bords de piste. Une décision contestée par les élus de Droite.

Nouveau conseil communautaire et nouvelles passes d’armes. Hier soir, si la séance publique a été plus courte que d’habitude, les altercations entre le président centriste, Yvan Lachaud, et son aile Droite de l'UPNM (Union pour Nîmes métropole, dont ses anciens alliés Les Républicains nîmois) n’ont pas manqué.

« Votre délibération n’est pas conforme ! »

Tel fut le cas pour un emprunt de 2 M€ (dont 990 000€ d’études) concernant l’aéroport Nîmes-Garons. Selon l'exécutif, cette somme doit servir à financer des études afin d’aménager de nouveaux hangars et bureaux. Cette action s'inscrit dans la stratégie d'Yvan Lachaud, et celle de son délégataire Edeis, pour développer l’implantation des entreprises sur le site.

Seulement à Droite, on ne l'entend pas de cette oreille. Pour l’élu de la Droite nîmoise, Richard Tibérino, il y a un problème : « En commission des finances, le 21 janvier, on décide d’un emprunt à 173 000 € et là on passe à 2M€ ! Ne me dites pas que Sabena vous a proposé un nouveau projet entre le 21 janvier et le 22 janvier ! » Son camarade Laurent Burgoa, abonde : « Au Département, on aurait fait une nouvelle commission. Votre délibération n’est pas conforme ! »

Douze projets en attente

Vice-président aux Finances, Maurice Gaillard justifie : « Nous avons 12 projets d'entreprise en attente pour des recherches de terrains, d’immobiliers, dont un hangar de 9 500 m2. De nombreux dossiers étaient en attente, il a fallu les bousculer. Cette décision est prise sous l’effet de la pression et de la demande. »

Yvan Lachaud s'exclame : « Quel est le drame ? On a eu de nouvelles propositions, alors on anticipe. » Dans ces conditions, pourquoi ne pas « réexaminer cette délibération pour voter en connaissance de cause ? », soumet le président de l'UPNM et maire de Saint-Gilles, Eddy Valadier. On le sait tous, d’ici le prochain conseil communautaire, tu n’auras pas consommé un euro de ces 2 M€. » Pas question pour le président Centriste qui campe sur sa position. L’emprunt a été validé à la majorité malgré le vote contre des élus de l'UPNM.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Et aussi :

Christian Bastid : « Mais où allons-nous ? » L’élu Communiste de Nîmes métropole et conseiller départemental aimerait en savoir plus sur l’avenir de Nîmes-Garons. L’équipement est désormais dans le giron de l'Agglo, qui en a repris la gestion l’an dernier, au grand dam du maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier. « Vous n’êtes pas sans savoir que le Département s’est acquitté de sa subvention de fonctionnement. Il versera en revanche des aides pour l’investissement », rappelle le communiste. Seulement, avant d’investir, le Département veut connaître la destination des fonds…  

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité