ActualitésSociété

NÎMES Le marché de la place Debussy déménage

À partir du début du mois de mars, vers la place Goethe.

La place Debussy subira des travaux pour le tracé du TCPS et sa T2 mais peu de temps après, c'est au tour de l'ANRU de renouveler le quartier (Photo Archives Anthony Maurin).

Le marché de Debussy se tenant les mercredis matin sur la place Debussy dans le quartier de Pissevin va être fortement impacté par les travaux de la ligne T2, puis par les travaux du programme de rénovation urbaine du quartier Pissevin qui prévoit dans son plan guide de le déplacer à terme dans le secteur de la Porte des Arts.

La Ville est pleinement consciente de l’importance de maintenir un marché dans ce quartier. Il est donc nécessaire, plutôt que de suspendre ce marché, de le déplacer le temps des travaux, pour ensuite, le réinstaller sur le site prévu par le plan guide. L’offre alimentaire dans cette partie de la Ville est largement insuffisante au cœur du quartier suite au départ de l’enseigne de grande distribution qui jusqu’alors était présente.

Le marché de la place Debussy sera donc déplacé dès le mois de mars (début du mois) vers la place Goethe mais seront replacés en priorité sur ce nouveau site les commerçants vendant des denrées alimentaires. Actuellement 90 commerçants dont 35 alimentaires composent ce marché.

Moitié moins d'étaliers

Pour Christian Bastid du Front de gauche, « Déplacer le plus grand marché de Nîmes n’est pas facile. C’est difficile de faire ses courses dans des commerces de proximité quand on est de ce quartier. Cette délibération pourrait être plus précise, on ne connaît le nombre d’étaliers dans le futur, nous n’avons pas de plan des aménagements de cette place. Les travaux vont être longs et ça peut durer un petit moment, pourquoi ne pas alterner l’alimentaire et le reste ? Pourquoi ne pas prévoir deux jours de marché pour ces 12 000 habitants ? »

Valérie Rouverand du groupe centriste estime quant à elle qu’« On peut résumer ce déplacement avec « On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs » mais la T2 sera l’épine dorsale de la rénovation urbaine et permettra à ces habitants d’aller en centre-ville en sept minutes. Il faut travailler avec les habitants, ça va être compliqué mais il faut restructurer le commerce de proximité. »

Comme la Place Goethe est plus petite que le vaste espace Debussy, le nombre d'étaliers devrait être divisé par deux.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité