Actualité générale.ActualitésSanté.Société

NÎMES Night, un nouveau chien guide dans les rues de la ville

Frédéric Barety, président de la Fédération française des aveugles de France Gard-Lozère, a reçu gratuitement Night par l'association Chiens guides D'aveugles grand Sud-Ouest.

Frédéric Barety, directeur de la FAAF, Maryse Martin, présidente des Bouchons gardois, Régine Pascale, ambassadrice des Bouchons gardois, Jean-Baptiste, éducateur à l'ACGGSO et Night (Photo Kelly Peyron)

Ce mercredi 13 février, dans les locaux de la Fédération des aveugles et amblyopes de France Gard-Lozère (FAAF-GL), l'Association chiens guides d'aveugles grand Sud-Ouest (ACGGSO) a remis gratuitement Night au directeur de la FAAF, Frédéric Barety, grâce notamment à l'association Les Bouchons gardois qui a collecté la somme de 500 € pour participer au financement de l'éducation de Night. 

Cette remise gratuite d'un chien guide est possible grâce à la Fédération française des associations de chiens guides d'aveugles (FFAC). Financée par des dons, des legs, des mécènes et des parrainages, l'ACGGSO a pu donner gratuitement 227 chiens guides depuis sa création et 20 remises sont prévues pour l'année 2019. " Un chien guide peut coûter jusqu'à 30 000 € ", informe Jean-Baptiste, éducateur à l'ACGGSO.

C'est également grâce à l'association Les Bouchons gardois que Night à pu rejoindre son nouveau maître. Celle-ci a rassemblé plus de 2 tonnes de bouchons pour récolter 500 € et participer au financement de l'éducation de Night : " Je suis très heureuse d'être là aujourd'hui et d'avoir pu contribuer à la donation d'un chien guide ", exprime avec émotion Maryse Martin, présidente de l'association, chèque à la main.

Deux semaines pour s'apprivoiser 

" On ne donne pas n'importe quel chien à n'importe qui ", expose Frédéric Barety au côté de son nouveau compagnon de route. En effet, un travail de longue haleine précède la remise du chien guide. Pendant une semaine, Frédéric, s'est rendu dans les locaux du centre d'éducation de l'ACGGSO à Toulouse pour apprendre à connaître celui qui sera dorénavant " ses yeux " : " Durant cette semaine, on fait plusieurs trajets que le chien connaît et que le maître ne connaît pas pour que celui-ci se concentre sur le chien et apprenne à lui faire confiance ", explique Jean-Baptiste, éducateur canin à Toulouse, venu à Nîmes pour la deuxième phase. Celle-ci consiste à habituer le labrador aux trajets que Frédéric va être amené à emprunter : " Pendant cette deuxième semaine, on refait les trajets autant de fois qu'il est nécessaire pour que le chien et le maître soient coordonnés ", ajoute l'éducateur.

" On connaît nos défauts et nos qualités "

Il y a une dizaine d'année, la vue de Frédéric a commencé à s'affaiblir et il a directement pris la décision de s'équiper d'une canne blanche. Car si une personne aveugle ou mal-voyante décide d'obtenir un chien guide, celle-ci doit obligatoirement être autonome dans ses déplacements, afin qu'elle puisse avoir confiance en la présence de ce nouvel allié : " J'avais déjà des chiens et je savais l'autonomie que permettait un chien guide. C'était logique pour moi d'en avoir un ", raconte-t-il.

Night n'est donc pas son premier chien guide. Pendant 7 ans, il a été en compagnie de Donzac, qu'il qualifie comme un chien domestique et de travail : " Au quotidien on créé bien sûr un lien particulier, on connaît nos défauts et nos qualités, mais à l'extérieur, le chien travaille ", confie-t-il. À l'âge de 10 ans, les chiens guides partent à la retraite. Deux choix s'offrent alors aux maîtres : les garder ou les mettre en famille d'accueil. Lui a eu la possibilité de le confier à ses parents : " Mon père étant malade, ils se tiennent mutuellement compagnie maintenant." 

Aujourd'hui, Frédéric va devoir s'habituer à son nouvel acolyte, plus jeune et plus fougueux que le précédent : " Il manque un peu de rigueur, mais il est plus affirmé que Donzac... Il suffit d'apprendre à travailler ensemble et à harmoniser nos pas ", relativise le nouveau maître de Night.

Kelly Peyron

Adresse Les Bouchons gardois : 1 Rue de l'Antenne, 30980 Saint-Dionisy / Téléphone : 06 16 13 41 76

Adresse Fédération des aveugles de France : 4 Rue du Colisée, 30000 Nîmes / Téléphone : 04 66 21 79 47

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité