Faits Divers

GARD Agression d’une femme huissier : deux ans de prison ferme pour l’ancien légionnaire

Photo d'illustration

Un ancien légionnaire de 37 ans a été condamné ce vendredi matin à cinq ans de prison dont trois ans avec sursis et une mise à l'épreuve.

Le délibéré est tombé ce matin, le prévenu était devant la juridiction pénale pour "violence sur un officier public ou ministériel suivie d'incapacité supérieure à 8 jours en récidive", "conduite d'un véhicule à une vitesse excessive" et "blessures involontaires sans incapacité par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité".

Des faits qui ont été commis le vendredi 1er septembre 2017, en début d'après-midi, à Nîmes. Ils concernent pour l'infraction la plus importante, une agression sur une femme, huissier de justice. Cette dernière venait d'Alès pour saisir une voiture suite à une décision de justice.

L’ancien légionnaire a refusé la décision de justice et a frappé à plusieurs reprises la professionnelle, y compris lorsqu'elle était à terre. Grièvement blessée lors de cette altercation, elle souffrait notamment d’une perforation du poumon. Elle a été hospitalisée pendant plusieurs jours au CHU de Nîmes après les coups. L’ex-légionnaire est ensuite parti avec la voiture, l'objet du litige. L'agresseur était sorti de prison il y a quelques mois avant cette violente altercation, après une condamnation liée à des violences conjugales.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité