ActualitésSociété

NÎMES À l’hippodrome, ils ont lâché les chevaux !

Les turfistes nîmois se sont retrouvés aux Courbiers pour la première course de la saison.

La tribune des Courbiers était bien garnie (photo Norman Jardin)

C’est sous le soleil que 500 personnes ont assisté à la réunion régionale de dimanche.

L’histoire retiendra, peut-être, que c’est "La Ruffiacoise" qui a remporté, ce dimanche 24 février, le Prix de Saint-Tronc. Ce steeple-chase de 3 400 mètres était la première course de la première réunion régionale 2019 de l’hippodrome des Courbiers. Ça n’a pas été une surprise, car cette pouliche de quatre ans avait les faveurs de la presse spécialisée. Ce n’était en revanche pas le cas de "Cape Pearl" qui, vainqueur de la deuxième course (Prix du Gardon), a déjoué tous les pronostics.

Antoine Maubon, le président de l'hippodrome des Courbiers (photo Norman Jardin)

C’est ainsi que la saison hippique nîmoise a débuté. Près de 500 turfistes s’étaient donnés rendez-vous sous un superbe soleil printanier. Tout au long de l’après-midi, sept courses se sont succédé, ce qui représente plus de 60 chevaux et jockeys, venant de toute la France. Pour Antoine Maubon, le président de l’hippodrome des Courbiers, cette après-midi inaugurale était importante : « C’est particulier car nous voulons que les gens se sentent bien. La météo est un paramètre important ».

"Enfant du Large" à l’échauffement (photo Norman Jardin)

L’hippodrome nîmois avait d'ailleurs tout prévu pour le bien-être des visiteurs. Des buvettes avec de la restauration rapide, des écrans pour suivre les courses sur d’autres hippodromes et des animations pour les enfants (poney Shetland, jeux en bois et structures gonflables). Il y avait aussi la possibilité de suivre gratuitement les courses à l’intérieur de véhicule roulant en parallèle des chevaux. L’entrée était à 5€ et elle était gratuite pour les moins de 16 ans.

Les jockeys et les chevaux dans le cercle de présentation (photo Norman Jardin)

« Des gens viennent des départements voisins pour voir les courses car l’hippodrome a la particularité d’avoir trois pistes. C’est très rare en France » souligne Antoine Maubon. Ce dernier promet des courses de haies pour la fin de la saison : « Une première depuis 30 ans », précise le Nîmois. Les prochaines réunions se dérouleront les 17 mars (13h), 30 mars (13h30), 5 mai (13h30), 15 mai (13h30) et 1e juin (14h).

Les turfistes validant leur paris (photo Norman Jardin)
Un parieur vérifiant les rapports du jour (photo Norman Jardin)
Une des buvettes de l'hippodrome des Courbiers (photos Norman Jardin)
L'hippodrome de Nîmes sous le soleil (photo Norman Jardin)

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité