ActualitésSociété

SAINT-LAURENT-D’AIGOUZE Alain Granado un nouveau DGS heureux !

Saint-Laurent d'Aigouze DGS (Photo véronique Camplan)

Alain Granado est directeur général des services en poste à Saint-Laurent-d'Aigouze depuis le 1er février. L'occasion de faire connaissance avec l'homme et de se rafraîchir la mémoire sur une fonction dont on parle peu mais qui joue un rôle déterminant pour les communes. 

Pour mémoire, le directeur général des services est le chef d'orchestre de l'organisation d'une collectivité territoriale, pivot de l'équipe de direction. Il pilote l'organisation territoriale en cohérence avec les orientations préalablement définies.

Qu'est-ce qui pousse vers ce métier ? Pour Alain Granado, fils d'un directeur d'école auvergnat, c'est quasiment une vocation. "Cela fait plus de 20 ans que je suis dans la fonction publique territoriale. On y vient par miracle. J'ai la chance d'exercer un métier que j'aime dans un secteur que j'aime avec des gens qui tiennent la route et ça ne date pas d'hier. Je suis vernis. C'est un métier passionnant. Je l'ai exercé dans des communes d'importance différente de 600 à 15 000 habitants. Pour moi, Il est important de rester à sa place et de faire un travail d'équipe", pointe le DGS

Si vous voulez l'agacer, allez dire à Alain Granado que les fonctionnaires territoriaux se la coulent douce. "Dans les petites communes on bosse dur," s'insurge Alain Granada. "Je ne supporte pas les gens qui disent que les fonctionnaires sont des fainéants. J'ai la preuve du contraire tous les jours. Je crois dans le sens du service et le dévouement des gens dans la fonction publique."

Alain Granado vit et travaille dans le Sud de la France depuis de nombreuses années. À l'époque en poste dans les Bouches-du-Rhône, il entend parler de Saint-Laurent-d'Aigouze et envoie sa candidature. "C'était une opportunité et l'on disait le plus grand bien des gens. Saint-Laurent-d'Aigouze est un village qui a des projets et une histoire, affirme  Alain Granado. L'équipe municipale est composée de professionnels dévoués et impliqués qui ont en commun le sens de l'intérêt général", conclut cet homme heureux.

Véronique Palomar-Camplan

 

 

 

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité