A la uneActualitésPolitique

ALÈS Débat citoyen : « Je ne veux plus une VIème République, mais une première démocratie ! »

Lors du débat, mercredi soir, à l'espace Cazot. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Une soixantaine de personnes, essentiellement des retraités, a répondu à l’invitation du conseiller départemental Jean-Michel Suau qui organisait, hier soir, un débat citoyen à la salle Cazot.

Sans surprise, l’élu communiste a immédiatement expliqué qu’il n’était pas question d’utiliser le kit de méthodologie fourni par l’État. Jean-Michel Suau considère en effet que le Grand débat voulu par Emmanuel Macron « n’est qu’un show médiatique qui s’est transformé en campagne électorale pour les élections européennes. » Ceci étant dit, l’Alésien a tout de même fixé trois thèmes à aborder : la justice sociale, la démocratie et la transition énergétique.

Justice sociale : le pouvoir d’achat au centre des débats

Retraités, syndicalistes, responsables associatifs, gilets jaunes et simples citoyens ne se sont pas fait prier pour prendre la parole. Et c’est la question du pouvoir d’achat qui est tout de suite mise sur le tapis des revendications par Bernard : « Il faut batailler pour avoir plus de pouvoir d’achat car ce n’est pas normal qu’au XXIème siècle on voit encore des gens manger dans les poubelles dans un pays comme la France. » Paul, lui, préfère parler de « pouvoir de vivre » tandis que Nicolas pointe du doigt le « millefeuille administratif, un vrai labyrinthe pour obtenir des aides. » Une dame se demande alors « pourquoi on arrive à débourser des milliards pour faire la guerre et pas pour donner à manger aux gens. » Pour Aurélie, pas de doute, « ce sont les banques qui pourrissent la planète » et elle propose « de s’en prendre directement à la fraude fiscale. » Solution partagée par bon nombre de personnes, bien qu’une interrogation soulevée par Alain subsiste : « comment faire régresser cette injustice sociale tant que nous serons dirigés par un système capitaliste ? »

Démocratie : donner plus de pouvoir aux communes

Le dégoût de la politique et des politiques amène les participants à réclamer un fonctionnement où les citoyens auraient toute leur place. « Moi, je ne veux plus une VIème République mais une première démocratie », clame Aurélie. « Je vous rappelle qu’on nous empêche de manifester », poursuit celle qui n’hésite pas à enfiler son gilet jaune pour battre le pavé. Sylvain André estime à son tour que les citoyens ont une réelle responsabilité : « Il faut que chacun s’intéresse à la vie de son village, interpelle son député et s’interroge sur les questions politiques. » Celui qui est aussi maire de Cendras et conseiller communautaire évoque « la méga agglo d’Alès où la démocratie est impossible à 73 maires et 113 délégués, donc tout est centralisé. » Pour lui, l’une des solutions serait de « redonner du pouvoir aux communes qui sont en train de mourir. »

Transition énergétique : vers un « bouquet de solutions »

Rappelons-le, c’est la hausse des carburants qui a mis le feu aux poudres en novembre dernier. Si la plupart des protestataires ne remettent pas en cause l’urgence de la transition écologique, ils déplorent qu’elle touche, « une fois encore », les plus démunis. « La hausse de la taxe sur les carburants devait uniquement servir à aller dans les caisses de l’État », fustige un retraité. Par ailleurs, « tout le monde n’a pas les moyens d’acheter une voiture électrique, des chauffe-eaux solaires ou d’isoler sa maison. C’est pourquoi il faut trouver un bouquet de solutions », rappelle la conseillère départementale Geneviève Blanc, élue aux côtés de Jean-Michel Suau sur le canton Alès 1. D’autres propositions sont alors suggérées : mise en place d’une économie circulaire, réduction des emballages, suppression de la TVA, surtaxe sur l’importation, etc. Tout cet éventail d’idées remontera « au plus haut sommet de l’État », comme l’a promis Jean-Michel Suau.

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité