Economie

GARD RHODANIEN L’« acheter local » au cœur d’une rencontre entre Grisbi et Port l’Ardoise

Vendredi matin, lors de la rencontre entre Grisbi et Port l'Ardoise, à Laudun-l'Ardoise (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Mise en place il y a environ un an, la charte « acheter local » du groupement d’entreprises du Gard rhodanien Grisbi a d’ores et déjà été signée par 39 communes et l’Agglo. L’association d’entreprises de la zone industrielle Port l’Ardoise vient de les rejoindre, et une rencontre entre les deux associations était organisée sur ce thème ce vendredi matin.

« Nous sommes la première association du territoire à signer cette charte, et nous avons provoqué une rencontre entre nos membres dans ce sens », explique le président de Port l’Ardoise Thierry Vézinet. Pour acheter local, encore faut-il se connaître. Alors Grisbi et Port l’Ardoise ont organisé cette matinée rendez-vous d’un quart d’heure, « pour échanger, se connaître, tisser des liens et faire du commerce, poursuit Thierry Vézinet. Car les entreprises, même si elles se côtoient dans les associations, ne se connaissent pas forcément. »

« On peut assimiler cette matinée à un ‘spedd-meeting’, des rendez-vous d’affaires », abonde le président de Grisbi Vincent Champetier, qui a initié la charte « acheter local. » Une charte que les associations veulent donc encourager en resserrant les liens entre les acteurs économiques du territoire. « Et j’espère pouvoir réitérer avec d’autres groupements », ajoute le président de Grisbi.

La matinée a été ouverte par le président de l’Agglo du Gard rhodanien Jean-Christian Rey, qui rappellera que l’Agglo était signataire de la charte et qu’elle organisait chaque année une journée de présentation publique des projets de l’intercommunalité et de ses communes, ce qui est « aussi un acte militant », estimera l’élu. Le député Anthony Cellier était également présent, pour rappeler que la future loi PACTE était actuellement en discussion, et qu’« elle va impacter votre quotidien de chef d’entreprise, alors l’idée est de s’inspirer de ce qui se fait dans votre quotidien pour rendre la loi plus adaptée. »

Par ailleurs, Grisbi et Port l’Ardoise ont un programme chargé dans les prochaines semaines. Le 18 avril, Grisbi célèbrera le premier anniversaire de sa charte, avec l’objectif (raisonnable) des 40 communes signataires, et Port l’Ardoise va ouvrir les portes d’une dizaine d’entreprises dans le cadre de la Semaine de l’industrie la semaine prochaine, avant le 1er juin de fêter ses 20 ans. Les deux associations vont également travailler ensemble sur le prochain salon BIG, qui se tiendra en octobre à Bagnols, et non plus à Laudun-l’Ardoise. Un salon qui va évoluer : s’il gardera une place importante pour l’industrie, il s’ouvrira sur le commerce et les jeunes, en partenariat avec le lycée Einstein voisin. Et il sera organisé par le Collectif, qui regroupe les associations d’entreprises, dont Grisbi et Port l’Ardoise.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité