ActualitésSociété

NÎMES Sylvie Le Bihan et son «Amour propre» à voir et à lire

Vendredi 22 mars, rencontre avec l'auteure pour son dernier ouvrage paru aux éditions JC Lattès.

Les dédicaces auront lieu dès 18h et seront suivies par la soirée entretien-lecture à 19h. Sylvie Le Bihan sera bien présente à ce rendez-vous d'exception.

Le Bihan est une sacrée auteure. Elle sait raconter la vie, le passé et tout ce qui va avec. Mais elle a aussi les pieds dans son présent, notre présent. Sylvie Le Bihan est, entre autres, celle qui dirige les projets culinaires à l'étranger de son époux, un certain Pierre Gagnaire (qui d'ailleurs sera le concepteur de la carte de l'hôtel Imperator et de son nouveau restaurant, le Duende, dont il a trouvé le nom).

Même s'il y a souvent des liens entre nourriture intellectuelle et physique, revenons à la soirée aux lettres... Coup de cœur de vos libraires, cet ouvrage promet émotions et chamboulements. " Éblouissant comme la mer " peut-on lire sur un avis de lecteur. " Giulia professeure d'université et mère de trois enfants part en Italie sur les traces de l'écrivain Malaparte mais aussi sur les traces de son passé... Elle a été élevée par son père, sa mère les ayant abandonnés quand elle était bébé. Giulia est bouleversante d'authenticité, de franchise et de sincérité. "

Sylvie Le Bihan.

Le synopsis du livre :

Giulia n’a hérité de sa mère que son prénom, italien comme elle, et son amour pour Malaparte. Elle a grandi seule avec son père et avec les livres du grand écrivain. Elle est devenue mère, elle est devenue professeure d’université, spécialiste de Malaparte. Ses enfants ont grandi, ils ont encore besoin d’elle, mais c’est elle qui a besoin de vivre sans eux maintenant : elle ne fuit pas comme sa mère a fui dès sa naissance, elle fuit pour comprendre ce qu’elle a hérité de cette absente, ce qu’elle a légué, elle, mère si présente, à ses enfants.

Elle répond à l’invitation d’un ami universitaire et part seule à la Villa Malaparte à Capri pour écrire un livre. L’œuvre du grand écrivain, ce qu’elle lit, découvre de l’auteur dans cette maison mythique, sa solitude, le silence de la maison où sont passés tant d’hommes et de femmes qu’elle admire, tout cela sert sa quête : quelle mère a-t-elle été, quelle éducation a-t-elle reçu et a-t-elle donné ? Et une question plus grave et plus essentielle peut-être : a-t-elle aimé ses enfants ? Les aiment-elles tout en regrettant la vie qu’elle aurait pu avoir sans eux ? Etait-elle faite pour être mère ou est-elle faite comme sa mère pour la liberté, l’absence de responsabilités ?

Entrée gratuite , réservation souhaitée. Librairie Aux lettres de mon moulin, « Aux lettres de mon moulin », 12 Boulevard Alphonse-Daudet 30000 Nîmes. Tél : 04.66.67.21.58 mail au : auxlettresdemonmoulin@orange.fr

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité