Actualités

ISLAMOPHOBIE Des Nîmois appellent leurs élus à réagir

Ce dimanche après-midi sur l'esplanade de Nîmes (Photo : Coralie Mollaret)

Réunis ce dimanche, des Nîmois attendent des réactions de leurs élus après l’attentat qui a visé deux mosquées, le 15 mars à Christchurch (Nouvelle-Zélande), et fait de nombreuses victimes.

Deuxième dimanche de mobilisation sur l’Esplanade de Nîmes. Cette fois, il y a beaucoup plus de monde qui entoure Maud, 24 ans. L’étudiante en Lettres a lancé, il y a une semaine sur les réseaux sociaux, un premier rassemblement au lendemain du drame de Christchurch (Nouvelle-Zélande). Un drame au cours duquel un terroriste a tué 50 fidèles âgés de 3 à 77 ans dans deux mosquées néo-zélandaises.

Dans le courant de la semaine, Maud a contacté plusieurs imams qui ont appelé à un nouveau rassemblement, ce dimanche. Au micro, la jeune femme lit une lettre qu’elle a envoyé à l’ensemble de la classe politique nîmoise et aux parlementaires. Cette nouvelle tragédie atteste que « des millions de citoyens musulmans font face à un climat de suspicion et de haine généralisée », commente-t-elle.

Tout en rappelant que « même si ces événements se sont déroulés à l’étranger, il est prouvé que le terroriste s’est inspiré de pensées françaises. […] Et la réaction d’une partie de la population française face à cette tragédie fait froid dans le dos… » Pour lutter contre « l’islamophobie », Maud demande aux élus de « mettre en place des dispositifs pour calmer les tensions et amener du vivre ensemble ». La missive a été signée par les manifestants présents sur l’Esplanade. Un vaste combat qui commence dans le Gard.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité