Actualités

COMPS Le chantier de l’aqueduc interdit d’accès !

Ce matin à Comps, l’entreprise Roche (Saint-Gilles) à la manoeuvre… Photo : Coralie Mollaret
Le chantier va durer un mois (Photo : Daniel Moine)

Alors qu'il est en train d’être détruit pour des raisons de sécurité, certains laissaient entendre qu’il était possible de récupérer quelques pierres de l’aqueduc… C’est faux !

« Je ne veux personne sur le chantier ! » C’est le message du maire de Comps, Jean-Jacques Rochette, soucieux de la sécurité de ses administrés.

Depuis une semaine, l’entreprise Roche et Exofibre (spécialisée dans le désamiantage) est à pied d’œuvre pour démolir les morceaux restants de l’ouvrage, effondré en décembre. Une destruction qui a provoqué beaucoup d’émotion à Comps.

Propriété de la ville de Nîmes, l’édifice en pierres a été érigé à la fin du XIXe siècle. Il servait à l’époque à acheminer l’eau du Rhône jusqu’à Nîmes. Devenu patrimoine communal, ce vestige est situé sur le passage de la randonnée de Comps qui conduit à l’abbaye troglodyte de Saint-Roman.

En janvier, après l'effondrement, décision a été prise de démolir les arches restantes, en raison de la dangerosité du site. Coût des travaux : 350 000€ pour détruire les cinq arches restantes, évacuer les gravats et réhabiliter le parking. Les gravats seront acheminés à la carrière de Beaucaire avant d’être réutilisés pour des travaux publics.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité