ActualitésSociété

LUNDI SANTÉ Participez à une étude et finissez-en avec le tabac

DR

L’assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) mène une étude visant à évaluer la cigarette électronique comme aide au sevrage tabagique.

En France, on estime à environ 1,7 million le nombre d’utilisateurs quotidiens de produits du vapotage (cigarette électronique) mais les connaissances exactes et détaillées concernant l’efficacité de ces produits et le risque associé à leur utilisation manquent afin de proposer la cigarette électronique comme aide au sevrage tabagique. L’objectif de l’étude ECSMOKE, promue par l’AP-HP, est de répondre à cette question.

En finir avec le tabac grâce à la cigarette électronique ? Certains sont persuadés que ça marche, d'autres sont plus frileux et n'osent pas tenter le diable. On sait que les cigarettes papier sont nocives, on ne sait pas encore si les cigarettes électroniques le sont.

En tout cas et si vous fumez plus de 10 cigarettes par jour depuis au moins un an, que vous avez entre 18 et 70 ans et que vous êtes motivé pour arrêter de fumer, alors n'hésitez pas trop et participez à une étude nationale portée par 12 centres hospitaliers spécialisés dans le sevrage tabagique.

Des médecins spécialisés dans le sevrage tabagique prendront en charge chaque fumeur participant en leur fournissant gratuitement une cigarette électronique personnelle à puissance réglable et des liquides spécifiques saveur tabac blond (soit avec 12 mg/ml nicotine, soit sans nicotine). Des comprimés de varénicline, médicament actif d’aide à l’arrêt du tabac, ou sa version placebo seront eux aussi fournis à une partie des participants.

La prise en charge inclura bien entendu des conseils d’aide à l’arrêt du tabac qui devra survenir dans les 7 à 15 jours suivant le démarrage de l’étude pour le participant. Une consultation de tabacologie aura lieu avant le démarrage du traitement puis six visites seront programmées.

Cette étude indépendante, financée par l’AP-HP, souhaite évaluer l’impact du recours à la cigarette électronique lors d’un sevrage tabagique. Pour en faciliter l’accès aux fumeurs, l’étude fournit gratuitement la cigarette et ses liquides (avec ou sans nicotine) et quatre comprimés quotidiens (le médicament de référence d’aide au sevrage tabagique ou sa version placebo). En outre, un suivi rapproché et des conseils d’aide à l’arrêt des cigarettes, dispensés par des professionnels de santé viendront, pendant six mois, renforcer les chances des participants de réussir leur sevrage.

Pour plus de renseignements, appelez le 06 22 93 86 09 ou contactez le CHU de Nîmes, qui participe à cette étude : 04 66 68 42 75.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité