Faits Divers

PONT-SAINT-ESPRIT Condamné à du travail d’intérêt général pour 54 voitures dégradées dans la même nuit

Photo de l'une des voitures dégradées. DR
voiture dégradée. Photo DR

Un homme de 49 ans a été condamné ce mercredi par le tribunal correctionnel de Nîmes pour avoir crevé des pneus de dizaines de voitures et dégradés presque autant de véhicules, notamment en cassant des vitres ou en rayant la peinture.

Au total, une soixantaine d'automobiles garées dans les rues de Pont-Saint-Esprit dans la nuit du 9 au 10 novembre dernier étaient concernées par les actes d'un seul homme. Il comparaissait devant la juridiction pénale nîmoise pour "dégradation ou détérioration d'un bien appartenant à autrui" et "port sans d'une arme blanche motif légitime".

Fragile psychologiquement et socialement, il a été condamné à du travail d'intérêt général pour une durée de 70 heures. S'il n'effectue pas cette sanction, il écopera automatiquement de 3 mois de prison. Les différents parties civiles, 54 au total ont saisi la justice et pourront-être dédommagées.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité